Chaotica Cloaquis

30 août 2016

Rencontre avec Alan Lee et autres aventures

Le 23  et 24 juillet dernier avaient lieu les Rencontres de l'Imaginaire au Château de Comper. Pour ceux qui ne le connaîtrait pas, le château de Comper est l'endroit où s'est installé le Centre de l'Imaginaire Arthurien, très bel endroit avec une exposition permanente de qualité, des visites guidées très instructives, des expositions d'artistes reconnus etc.

Ajoutez à celà que le château est au pied du lac de la Fée Viviane, lac créé par Merlin pour cacher aux yeux des mortels son château de cristal.

Vous ai-je dit de tous ces lieux se trouvent au coeur de la forêt de Paimpont, aussi connu sous le nom de la Forêt de Brocéliande ?

 Bref, quel plus bel écrin pour un festival dédié aux auteurs et aux illustrateurs du fantastique ?

Mme Slagash et moi même avions réservé cette date aussitôt qu'elle avait été connu, surtout lorsque l'invité d'honneur avait été révélé : Monsieur Alan Lee, en personne ! 

Pour les barbares qui ne connaîtraient pas ce monsieur, il s'agit du plus important illustrateur de l'univers de JRR Tolkien, avec John Howe, et qui a travaillé sur l'ensemble des films de Peter Jackson tirés des écrits de l'écrivain brittanique. Son dessin est très léger, poétique et onirique.

alan_lee_castles_gormenghast02

lee-hobbit_06

lee-lotr_Rivendell

tumblr_m1k4r1qETg1rss2pho1_1280

Donc monsieur Lee allait être à Brocéliande pour faire des dédicaces...

Arrivés le samedi matin, nous avons fait un rapide tour des lieux au Château de Comper :

  • l'exposition intérieure, composée de nombreux panneaux sur la légende arthurienne et ses symboles, notamment celui de l'épée magique.
  • l'hommage à Alan Lee de différents artistes, en fait il s'agit plutôt d'oeuvres des artistes accompagnées d'un mot disant comment Alan Lee a pu les influencer dans leur parcour.
  • L'exposition Alan Lee, assez petite mais un véritable régal pour les yeux, voir des originaux d'un tel artiste, c'est vraiment très impressionnant !
  • le campement de la Garde de Nuit, une tente plantée sur le chemin traversant le petit bois. Quelques mini jeux, démonstrations du jeu de société tiré de l'univers de Georges R R Martin, atelier coiffure médiévale, essaim de moustiques mangeurs d'homme (ou de femme) et aussi...
  • la chasse aux dragons : un jeu-concours où l'on doit trouver une vingtaine de silhouettes de dragons cachés dans le parc et reconnaître l'univers d'où ils sont tirés (et leur nom, s'ils en ont). Malgré notre grande connaissance draconique, plusieurs silhouettes 

 

20160723_115719 20160723_120036

20160723_120152 20160723_120253

Si vous reconnaissez ces dragons, n'hésitez pas à les nommer dans les commentaires !

Et tant que j'y suis, quelques images des originaux de monsieur Lee précédemment mentionnés :

20160724_102526

20160724_102537

20160724_102604

20160724_102632

Ah, cette vue...

 

Le festival de l'imaginaire se passe toujours dans une excellente ambiance, on y trouve aussi toute sorte de personnages, chevaliers, princesses, rois et reines, mais aussi loup garou ou même Homme-Livre :

20160724_131243

20160724_132121

20160724_134220

Point d'orgue de cette première journée, Olivier Ledroit. Le dessinateur était déjà venu l'année dernière et m'avait fait une magnifique dédicace après que je lui ai demandé une valkyrie, et bien cette année, alors qu'il n'était même pas prévu au programme, il a simplement prévenu l'organisation que comme il passait dans le coin il en profiterai pour dédicacer des livres tout le week end. Un beau geste, et l'occasion pour moi de repartir avec une autre très belle dédicace : 

20160828_161407

 

Ceci fait, la journée été déjà bien avancée, nous avons laissé derrière nous la chaleur du château pour nous réfugier dans notre hotel pour profiter d'un cocktail bien frais et d'une climatisation bienvenue. 

Le soir venu, nous avons fait un petit tour au marché de l'imaginaire à Paimpont, mais imaginaire ne veut pas dire extraordinaire, et je l'ai trouvé un peu tristounet par rapport à l'année dernière (où il y avait par exemple, de très belles armes artisanales, loin des répliques un peu cheap des magasins pour touristes). 

Enfin, un arrêt obligatoire à la Fée Gourmande, crêperie d'exception que je vous recommande chaudement !

Le jour suivant a résolument été placé sous le signe d'Alan Lee ("Enfin !" vous me direz). Après s'être rendu compte que nous séjournions dans le même hotel que ce monsieur, nous sommes arrivés tôt au château pour assister à sa "conférence", en fait une simple présentation de son travail et de sa manière d'aborder les dessins, le tout centré surtout sur son travail pour la trilogie de films du Seigneur des Anneaux.

 

20160724_110530

20160724_111317

 

Alan Lee expliquant sa manière de "créer" Minas Tirith : s'imaginant la scène où Gandalf y pénètre au galop, il voit alors la cité à travers ses yeux et la dessine au fur et à mesure. 

20160724_113717

 

Monsieur Lee nous a aussi expliqué qu'il avait beaucoup aimé travailler sur le portrait de chaque personnage pour le générique du troisième film.

20160724_113835

20160724_120955

La transformation de Alan Lee en nain.

Ce fut une très belle heure passée en la compagnie de l'artiste, très humble et plein d'humour, je retiendrai surotut une histoire de pizza qui aurait inspiré ça : 

original

Et oui

Un petit bémol quand même : le traducteur qui faisait son possible mais n'avait tout simplement aucune connaissance de l'unviers de Tolkien ou des films, et donc essayait péniblement de traduire les noms propres et c'était le public (nous) qui devions lui donner les traductions. C'est d'autant plus dommage qu'à côté il y avait le gars qui gérait l'image sur le PC qui, lui, se débrouillait très bien. Bref, ça nous a permi de nous rassurer sur notre niveau en anglais. 

Un sandwich et une part de gateau plus tard, nous nous sommes posé sous la tente des dédicaces en attendant que l'illustrateur revienne pour... ben, dédicacer ses livres. D'ailleurs nous avions eu du flair en achetant la veille son livre de croquis disponible à la boutique du château mais qui fut rapidement épuisé.

alan_lee_cahiercroquis

 

Je lui fit dédicacer pour ma part, le portrait de Stephen Fry en bourgmestre de Lacville : 

zSYXRSZ

 

Et enfin, ultime honneur, une photo instantannée avec le maître illustrateur :

20160725_071536 - Copie

 

"OH MON DIEU JE SUIS EN PHOTO AVEC ALAN LEE !"

La vie réserve de belles surprises, quand j'ai découvert Alan Lee, j'avais une douzaine d'année, un peu plus sans doute, et je regardais les bonus des DVD du Seigneur des Anneaux, en fantasmant totalement sur la direction artistique. Le travail de Alan Lee et John Howe me paraissait (en fait il me paraît toujours) être le plus beau métier du monde. Et une moitié de vie plus tard, me voilà, devant lui en chair et en os. Pfiou.

C'est la tête pleine de rêves que nous sommes rentrés le dimanche soir, en disant au chateau de Comper, à l'année prochaine !


30 juillet 2016

Krakaje : Storm of Sigmar, ouverture de la boîte

61834864

 

Avant tout je veux rappeler plusieurs chose :

  • le logo ci-dessus a été créé par Dragontigre (j'en profite pour le saluer, c'est son blog qui m'a poussé à ouvrir le mien)
  • C'est certes un krakaje, mais TRES raisonnable vu les soldes de mon revendeur, j'aurai pu ressortir avec toute la gamme de Warhammer JDR V3, de la fig Confrontation prépeinte et une armée de Gorille de l'espace...

J'ai donc réussi à me limiter à la nouvelle boîte de Games Workshop : Storm of Sigmar, une sorte de mini-starter pour Age of Sigmar. 

96008586

 

Ravi de te revoir par ici Brad, ça faisait longtemps.

Pour faire plaisir à Brad (et à vous, fidèles lecteurs), voilà ma petite critique de cette boîte, mais autant vous prévenir, je suis ultra fan !

20160730_094020

 

C'est parti, on ouvre donc la boîte pour voir son contenu :

20160730_094125

 

Zou !

20160730_094159

 

Une pochette plastique contient tout le "papier" de la boîte : un guide d'assemblage (décrivant le montage de chacune des figurines de la boîte), une carte pour chaque unité avec un artwork d'un côté et les règles de l'autre, et un livret de jeu. 

20160730_094300

 

Le livret commence par situer très rapidement l'Univers : Sigmar, venant d'un monde détruit par le Chaos rencontre Dracothion, le grand Drac Céleste qui lui révèle l'existence des Huit Royaumes. Avec les autres anciens Dieux, Sigmar oeuvre à la création de nouvelles civilisations. Mais les Dieux finissent par se désunir et le Chaos en profite alors pour conquérir l'ensemble les Royaumes, sauf celui de l'Azyr où Sigmar se retranche. Il créé alors les Stormcasts qu'il envoie combattre les séides du Chaos pour libérer les Royaumes Mortels. 

C'est à ce moment là que le fluff du Starter commence, en effet, suivent plusieurs scénarios de jeu mettant en scène les figurines au fur et à mesure.

20160730_094318

 

Un classique : stopper le rituel, il ne met en scène que 3 figurines du Chaos et 1 de l'Ordre, mais est suffisant pour apprendre les bases du jeu.

Suivent différents scénarios qui finissent par une baston avec l'ensemble des 13 figurines de la boîte. L'équilibrage est assez bien géré car si le Chaos ne fait objectivement pas le poids face aux Stormcasts, des règles spéciales viennent compenser cela, soit par la réapparition des unités détruite, soit par un boost de capacité (dans le dernier scénario, le chef Chaotique a 5 points de vie au lieu de 2).

Suivent les règles de Age of Sigmar, et quelques pubs pour les récentes boites contenant 2-5 figs (les mêmes que dans le starter je crois d'ailleurs).

20160730_094348

 

Les illustrations vont du mauvais (Ravageurs) au plutôt bon (Guerriers du Sang). 

20160730_094405

 

Photo floue des règles...

20160730_094453

 

Socles, décalcos et dés.

20160730_094517

 

Et les grappes, une de chaque unité. La découpe des pièces est assez hallucinante mais ça n'a pas l'air facile à convertir...

 

BILAN

Je trouve que Storm of Sigmar est une excellente boîte, pour plusieurs raisons :

  • Son prix, 25€, très raisonnable pour 13 figurines de cette qualité, plus les bonus genre dés ou livret.
  • Un vrai livret d'accompagnement, avec une mini campagne pour les débutants.
  • Les cartes, très pratiques pour le jeu, ils auraient pu juste mettre les règles dans le livret.
  • Le concept : c'est une vraie boite de découverte, très peu chère, très accessible, qui se destine vraiment aux jeunes joueurs ou futurs joueurs. C'est un achat qui n'engage pas autant que la boîte à 100€.

Il est important de rappeler à qui cette boîte ne s'adresse PAS : les vétérans, ceux qui ont déjà la boite de base et qui connaissent bien le jeu. 

C'est en tant que "débutant" à Age of Sigmar que j'ai pris cette boîte, j'avais envie de manier un peu ces nouvelles figurines et éventuellement de compléter ces mini forces par d'autres boites après coup. En tout cas j'ai très envie de poser mes pinceaux dessus.

Cela m'amène à une question, dois-je simplement peindre les figs où devrais-je me lancer dans des conversions pour, par exemple transformer les Khorneux en Slaanesh (si si c'est jouable !). Je balance vraiment entre les deux...

 

Slagash

28 juillet 2016

Rapport de Bataille : Fin des négociations (Age of Sigmar)

Bonjour à tous, 

le rapport de bataille qui va suivre relate l'affrontement entre mes Skavens et les Ogres de Nithog, un camarade angevin avec qui fait pu réellement tester Age of Sigmar (comprendre : jouer avec quelqu'un d'autre). Notre première partie avait été une poutre simple, à 100 PV je crois.

Cette fois, nous avons utilisé le Manuel du Général pour créer des listes d'environ 2100pts (2080pts pour les ogres et 2060 pour les skavens). Nous avons joué un scénario tiré de la compilation d'Enkil Bearson, disponible ICI.

Je raconterai cette partie d'un point de vue fluff, parce que c'est plus amusant. 

Puissiez-vous me pardonner pour ces photos...

----------

"Je crois que la chose-ventre n'est pas d'accord, commença Rat-cklion.

Attendez-patientez seigneur, Rrtack est un excellent négociateur..." Le Prophète Gris Rhaziliak n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'un concert d'éclairs verdâtres mêlés de langues de feu retenti là où les deux représentant des armées ennemis se trouvaient. 

Le prophète nota mentallement que se faire rencontrer un technomage et un Ventredefeu ogre pour une négociation n'était pas l'idée la plus judicieuse.

20160725_204748

Les ogres s'élancèrent à toute vitesse, traversant la plaine à grandes enjambées.

20160725_211225

 

La horde skaven réagit en avançant prudemment, les premiers tirs sont sans effet, pire, un mortier explose d'avoir forcé le mécanisme pour tirer plus loin. Heureusement, le technomage Rratck inflige de sévère blessure au géant gargantuesque.

20160725_215130

 

Essouflés, les ogres se font prendre de vitesse sur les flancs lorsque les rats-ogres du Seigneur de Guerre Rat-cklion, aiguillonnés par leurs chefs de meute, chargent les flancs de l'ennemis. De même, La Grande Dévoreuse, l'abomination skaven, se jette sur le géant. Mais tout ne se passe pas comme prévu, les lance feu n'arrivent pas à portée des ogres, le géant esquive une partie des attaques de l'abomination et à la fin des combats, plus aucun rat ogres n'est sur le champs de bataille. Ceux qui ne sont pas morts se sont enfuis car trop loin des fouets de leurs chefs de meute. 

20160725_220259

20160725_220304

 

Alors que la vengeance des ogres allait s'abattre sur la horde skaven, les deux plus grosses unités, les crache-plombs et les ventres durs, se retoruvent envouté par une mystérieuse ruine mystique. Toutefois le combat entre le géant et la Grande Dévoreuse se poursuit, chacun des béhémots infligeant de lourdes blessures à l'autre. Alors que l'abomination semblait reprendre le dessus en se régénérant, le boucher ogre invoqua son Dieu, La Gueule, pour dévorer la dévoreuse et l'abomination tomba.

Mais alors que le géant rugissait de plaisir à voir la créature périr, l'amat de chair fut secoué de soubresauts, et devant les yeux stupéfaits des ogres, l'abomination se releva. Prête à achever son adversaire.

20160725_223715

 

Les skavens profitèrent de la désorientation des ogres pour se jeter sur les crache-plombs, mais le déluge de lames rouillées fut sans effet. Les ogres ayant repris leurs esprit, la horde fut littéralement écrasée par la charge des ventres durs. 

Les forces skavens fondaient comme neige au soleil, mais les ogres tombaient eux aussi, peu à peu... L'abomination fini d'ailleurs par terrasser le géant mais un second sort du boucher eu finalement raison d'elle. Pour de bon cette fois ci.

20160725_232500

 

L'ultime charge skaven se fit sur les ventres durs, emmenés par leur général les skavens infligèrent de lourdes perte aux ogres, mais ce ne fut pas assez. Les skavens regroupés au centre furent chargés par l'ensemble des forces ogres survivantes. 

Alors qu'il voyait une dizaine d'ogres couverts de blessures et à l'air pathibulaire se diriger vers lui, Rhaziliak décida que c'était décidémment le bon moment pour l'éclipser, non sans sournoisement lancer un dernier sort pour vicieusement achever le Ventre de Feu. Ainsi faisant, il faisait disparaitre son complice de l'assassinat de Rat-cklion. Il avait en effet grassement rétribué l'ogre pour provoquer le combat et permettre de faire tuer le seigneur de guerre skaven...

-------------------

Défaite donc, mais très bonne partie avec son lots de surprises, bonnes et mauvaises (encore que ça dépend de quel côté de la table on se trouve) et d'erreurs (et donc d'apprentissage).

J'ai fait plusieurs erreurs d'inatention qui m'ont cout cher. La première a été de ne pas vérifier la portée de mes lances-feu, donc j'ai perdu l'occasion d'affaiblir les unités d'ogres que j'allais charger avec mes rats-ogres. J'ai bien m*rdé avec eux aussi, car j'ai déclaré la charge avec eux et j'ai seulement fait avencer mes chefs de meute de 6ps. Au final à la phase de bravoure je n'ai pas pu doubler la Bravoure des RO qui ont donc fuis (Bravoure de 4, malus de 1 infligé par le beugleur ogre, 2 pertes...). 

Ensuite, j'ai lu la mauvaise ligne de carac d'arme lors de la charge de ma première horde, ce qui fait que je me suis rendu la tâche difficile sur les crache-plombs. 

Enfin, au niveau du déploiement, j'aurai du l'inverser : boucher mes flancs avec mes hordes et foncer au centre avec mes rats-ogres. Ma troupaille n'était pas de taille contre les ventres durs (save à 4+ et infligent 3 blessures par pain...). 

Je suis tout de même satisfait, les skavens ont beaucoup de trucs qui font des blessures mortelles et c'est quand même assez drôle à jouer.

Mention spéciale à mon Abomination qui a encaissée 21 blessures avant de mourrir, pour une bestiole qui n'a que 12PV c'est pas mal ! 

La victoire des forces de la Destruction sera communiquée à mon revendeur local pour influencer la campagne mondiale en cours :)

 

Slagash

26 juillet 2016

Fini : Fallschrimjager allemands en 1/72ème

Bonjour à tous,

suite au joli cadeau que j'ai reçu pour mes 25 printemps, j'ai entammé la peinture des allemands. Ça n'a pas été très facile, je manquais un peu de peinture, mais je pense m'en être sorti correctement :

20160626_193009

20160626_193025

20160626_193039

20160626_193057

20160626_193114

 

20160626_193148

 

Et pour donner une idée de la taille réelle :

20160626_193148

 

Slagash

25 juillet 2016

Aide : Malette de figurines perdue

Bonjour,

billet un peu spécial, il s'agit de relayer un appel à l'aide d'un confrère figobloguriniste du Manufactorum.

----

Bonsoir tout le monde.

Ce soir, pas de hobby, article un peu spécial, et un peu triste de surcroît...


Wanted... Dead or Alive (I would prefer Alive BTW).



J'écris ce message car ce lundi, en revenant sur Montpellier, j'ai sans le vouloir, oublié ma mallette de figurines dans le train. Je m'en veux terriblement, si vous saviez!

Je ne me suis rendu compte de l'oubli que plus tard dans la journée, en arrivant chez moi, et quand j'ai appelé la SNCF, aucune mallette n'avait été retrouvée à bord du train. J'ai donc crée un dossier auprès du Service des Objets Trouvés de la SNCF.

Cependant voilà, cela fait une semaine que le dossier a été déposé, et toujours aucun retour... Je sais que je lance une bouteille à la mer, clairement.

Mais je me dis que peut-être, si quelqu'un voit/reconnait l'une de ces figurines, il y a une chance, ne serait-ce infime, que je puisse les retrouver. Alors il faut que je tente.

Mon train, un IDTGV, allait de Gare de Lyon à Béziers, le lundi 18 juillet au matin. Je descendais à Montpellier, donc ma mallette est potentiellement entre Montpellier, Sète et Béziers (Grosso-modo, dans l'Hérault).



Dans le cadre d'un scénario avec mes camarades Jayrah et Matty the Hammer, j'avais pris une malette noire GW (la moyenne), contenant l'intégralité de mes piétons Orks, quelques escouades de ma Garde Impériale, ainsi que mes Arbites et ma figurine du Gouverneur du Sous-Secteur Cordaüban.

Heureusement, j'ai des photos de la plupart des unités, que je vais lister ci-dessous :

Mon Big Boss converti Raging Heroes,



12 Nobz Orks, dont 6 de Black Reach peints et 6 de la boite standard non-peints.


2 escouades de Boyz, dont celle ci-dessous, et 1 escouade de Blind'boys (non-peints)


Une escouade de Kassurs de tanks :


Une escouade de Lootas et une de Krameurs, non peints, contenant notamment un mek customisé :

 

 

 

 

Ne sont pas en photos mais font partie du lot : 1 escouade de Gretchins, 1 Big Boss Ork de Black Reach, un Medik Ork Spellcrow et un petit ork rouge oop d'une vieille édiditon de Warhammer.

2 Escouades de la Garde Impériale, les unités ci-dessous:

 


Ainsi qu'une escouade de 12 Kasrkins, sous couchée en noir.

Enfin, elle contenait mes 5 Arbites convertis, et la figurine du Gouverneur du Sous-Secteur Cordaüban.

 

 


Voilà...

Je sais, je n'ai pas été malin, j'aurais dû être plus attentif, mais l'erreur est faite, et je fais de mon mieux pour la réparer.

Encore une fois, je sais que je lance une bouteille à la mer, mais si par chance vous entendez parler de ces figurines, ou si vous voyez un message sur un forum disant que ces figurines ont été trouvées, il reste une chance...

En vous souhaitant une bonne soirée, et à bientôt pour des articles plus heureux ! ;)

Alskayer

 

---

En espérant que l'histoire se termine bien.

 

Slagash


23 juillet 2016

Fini : chevalier de Slaanesh

On peut dire qu'il m'aura pris du temps celui là ! 

Entre le début d'année où j'annonçais une force slaaneshi de cavalerie et aujourd'hui, j'ai piteusement peins une seule et unique figurine. Plusieurs explications à celà, notamment le fait que j'ai trouvé un boulot, que j'ai déménagé et que je n'ai plus autant de temps pour peindre qu'avant.

Je me suis remis à la peinture il n'y a pas longtemps et j'avais très envie de finir cette figurine inachevée qui devait faire office de test pour l'unité. C'est chose faite, même si j'ai clairement baclé certains éléments (gemmes, visages...) et je me rend compte que j'ai oublié de finir l'aile du bouclier...

J'ai testé une nouvelle peinture sur cette figurine, le chrome de Prince August "Air", fait pour l'aérographe mais GÉNIALISIME à utiliser au pinceau, c'est couvrant et c'est encore plus clair que le Runefang Steel de Citadel (anciennement Mithril Silver).

A vous de juger :

20160713_072617

20160713_072636

20160713_072701

20160713_072733

20160713_072747

 

Il faudra encore que je passe un peu de vernis sur la pince histoire de rendre ça plus chitineux.

Plus que 4, puis 5, et encore 5, et encore, et un char, et les perso... Rah !

 

Slagash

20 juillet 2016

Qu'arrive-t-il à Games Workshop ? Chapitre 2 : Age of Sigmar

Trèèèès longtemps après l'épisode 1, me revoilà pour parler de Games Workshop et de ses soubresauts bipolaires. 

Nous étions revenus sur la Fin des Temps, son planning très chargé, ses sorties décalées et les possibles accélérations de calendrier. Il s'est bien trouvé que le courageux Thindariel a traduit et compilé tous les écrits de Josh Reynolds sur les coulisses de ces événements fluff.

gw-rules-banner

 

Age of Sigmar : le choc

Pourquoi Age of Sigmar a-t-il déclenché les torrents de haine que l'on connait ? Je devrai même écrire "déclenche" au présent, puisque presque un an après sa sortie, on trouve toujours beaucoup de personnes critiques à l'extrême qui feront tout pour enterrer ce jeux.

Plusieurs raisons, à mon avis :

  • la mort de Warhammer Battle 

Première cause je pense, Age of Sigmar est le "meurtrier" de Battle, c'est pour AoS que Battle a été sacrifié, que 30 ans de fluff (largement incohérent entre ses versions d'ailleurs) ont été jetés au four. Il y a forcément un réflexe négatif envers le remplaçant. C'est le même processus avec les réactions épidermiques des fans du Batman de Christian Bale quand on a annoncé que Ben Affleck reprendrait le costume de chauve-souris. Les phrases type "C'est pour ÇA que MON Battle a été détruit ?" sont encore assez courante. 

  • L'esthétique 

Oui, fini le Vieux Monde sale et désespéré, Age of Sigmar c'est un univers mythologico-warpesque, l'univers est explosé en plein de royaumes reliés par des portails dimensionnels, les montagnes volent, les fleuves sont de lave, tout ça tout ça. C'est un peu comme si Battle et ses peuples habitaient tous dans les royaumes du Chaos. Tout est "plus" : plus gros, plus radical, plus original quitte à flirter avec le mauvais gout parfois.

6POWGkHl

 

Voilà

400px-Age_Of_Sigmar_Map

 

Voilà voilà

  • Les règles

Aaah, les règles... Sans doute le point le plus clivant. 4 pages en tout et pour tout, en vérité on peu presque réduire ça à 2 pages de règles. C'est le choc pour tout le monde. Récapitulons :

  1. Plus de points
  2. Plus d'unités en rangs
  3. On peut tirer dans et depuis un corps à corps
  4. Les magiciens sont largement bridés
  5. Plus de tableaux comparatif : tout le monde touche et blesse de la même façon

Ça ce sont les règles génériques, auxquelles on ajoute les règles de chaque unité. Et là, cerise sur le gâteau, on se retrouve avec des règles blagues du genre "si votre adversaire vous regarde dans les yeux..." ou "Si votre moustache est plus longue que celle de votre adversaire..." ou encore "Si vous criez Pour Sigmar !..." etc.

  • Le fluff

Un peu le même topo que pour l'esthétique, on change du tout au tout : après la destruction du Vieux Monde, Sigmar erre dans l'espace et rencontre un grand dragon dieux créateur avec lequel il créé les 8 Royaumes. Les autres Dieux s'associent à Sigmar pour repeupler ce nouveau monde, c'est l'Âge des Mythes. Bien sûr, les Dieux du Chaos finissent par s'en mêler, la guerre fait rage mais l'alliance des anciens Dieux ne tient plus trop et donc les chaotiques envahissent les 8 Royaumes, sauf celui de Sigmar, le Royaume d'Azyr. C'est l'Âge du Chaos.  

Sigmar travaille pendant très longtemps avec un Dieu Nain et ils finissent par mettre au point un procédé pour faire revenir les héros qui ont combattus pendant l'Âge du Chaos : ce seront les Éternels Foudre-Forgés (ou Stormcast Eternals). Sigmar se lance alors à la reconquête des 8 royaumes, avec pour objectif principal de se rendre maître des portes dimensionnelles. C'est l'Âge de Sigmar où la Guerre des Portes fait rage. 

On est loin de la chronologie du Vieux Monde. 

Avant de passer à la suite, il convient de signaler que certaines critiques dont souffre encore le jeu ne sont pas du tout avérées. Les règles ne font certes que 4 pages mais c'est un jeu de combo dont les règles des parchemins de bataille, de bataillon, de scénarios ou de décors ajoutent énormément. D'autres personnes persistent à voir le jeu à travers le prisme de Warhammer Battle, ce qui est une autre erreur. Je ne nie pas que le jeu ait des défauts, mais il ne faut pas exagérer non plus :

  • les invocations ne sont pas limités et ça c'est un vrai problème, cependant, les règles de victoires disent bien de prendre en compte les figurines invoquées et tuées dans le compte final qui détermine le vainqueur. 
  • on peut tirer dans, et depuis, un corps à corps et ça fait crier dans les chaumières, mais personne ne fait l'effort de relever que les armes de tir ont toutes vue leur portée réduite et la valeur de mouvement de l'ensemble des unité a augmenté. 

Age of Sigmar : les sorties

Games Workshop est décidemment bien coquin puisqu'il alterne le chaud et le froid avec les sorties du jeu.

On devra se contenter pendant un long moment de Khorneux et d'Eternal Stormcast. C'est à la fois bien et mal. Bien d'abord, parce que les figurines sont assez belles, la nouvelle faction est introduite en fanfare avec pas mal de référence, le relooking des unités de Khorne est tout bonnement sublime. La qualité objective des figurines (le plastique, le moulage etc) est universellement louée, ce qui n'enlève rien. 

La boite de base, très intéressante d'un point de vue du prix dès le départ, devient rapidement incontournable lorsque GW sort les différentes unités en boite à des prix... GWesque. 

age-of-sigmar-2

Tout cela est donc bien beau, mais pendant trop longtemps Games Workshop n'a fait que décliner ces deux factions alors que l'attente principale du côté des joueurs était (et est toujours pour beaucoup), de connaître la place de leurs armées dans ce nouvel univers. Sur ce point il y a encore beaucoup à faire. Les Khorneux et les Sigmarines ont occupé le terrain trop longtemps et Age of Sigmar a eu du mal à se sortir de cette image de jeu "bi-faction".

Ça n'allait pas s'arranger avec la suite ! 

On nous a d'abord sorti une énorme forteresse du Chaos, ce qui, en soit, est assez intéressant. Outre le fait qu'elle enfonçait le clou du jeu bi-faction, cette sortie était accompagnée d'un Battletome, preuve concrète de l'importance des décors et des scénarios dans le jeu. Concernant sont look, disons qu'il faut aimer mais je trouve que ça envoi quand même pas mal, c'est un peu la version moderne des décors chaotiques un peu baroques des Realm of Chaos qui ont durés jusqu'en V5.

Malefic-Dreadhold-Top-Angle-e1440317298116

En octobre, c'est la douche froide : la sortie des Séraphons. Les Séraphons sont les esprits des anciens hommes-lézards que les Slanns, avec l'aide du Dragon Céleste je crois, sont parvenus à préserver sous forme de constellations. Dans le fluff c'est donc qu'à présent ils sont invoqués et que ce sont des sortes de démons. Dans les faits, Games Workshop s'est tout simplement contenté de ressortir la gamme Homme Lézard sur socle rond, sans aucune nouveauté. Là, on confine au foutage de gueule ouvertement assumé. Certes, entre temps, d'autres sorties n'avaient été que du reconditionnement, comme les Skavens Pestillens ou les Sylvaneath (Dryades et homme-arbres) mais ça ne concernait pas des armées entières et leur fluff n'avaient pas été modifié au point de justifier un nouveau design.

slannmage

 

Même Kroak à l'air de dire "WTF ?"

La fin d'année a vu arriver la faction Everchosen, encore une fois décevante tout en restant très intéressante. La faction se compose d'Archaon, d'un sorcier de Tzeentch et des Varrangard, unité de seigneurs du Chaos montés. En termes de figurine d'abord, c'est un claque, bonne ou mauvaise, mais une claque. Archaon est ÉNORME (et pour l'avoir vu en vrai, il doit mesurer la taille d'un ogre au moins) mais peu lisible, comme les Varrangard qui sont très gros, très détaillés mais assez fouillis. Le sorcier s'en sort bien mieux et est très réussi, parfaitement dans l'esprit de Tzeentch. Les prix ont fait parlé d'eux, logique, avec 3 cavaliers à 80€ on pouvait s'y attendre. 

ArchaonEverchosen_Prodslide

Varanguard_Knights_of_Ruin_Miniatures_Sigmarlore

Que nous apprend cette sortie ? D'abord qu'un Battletome peut ne contenir que 3 unités, cela veut dire qu'il se concentre beaucoup plus sur le fluff et les scénarios. On voit aussi que Games Workshop travaille beaucoup sur l'aspect des différentes factions chaotiques : les sorties de Nurgle des dernières années sont unanimement louées (mouches, portepestes plastique, blightkings...), les unités de Khorne de Age of Sigmar sont elles aussi très typées. Avec les Everchosen GW donne cette fois le look des Chaotiques Universels et des suivants de Tzeentch. C'est l'occasion de voir que les figurines monothéistes sont quand même plus belles et ont des concepts plus intéressants.

Ah oui aussi, les illustrations du Battletome claquent méchamment.

BLPROCESSED-xcortoenpri55etno

Le début de l'année 2016 a été marqué par la sortie des Fireslayers qui ont fait beaucoup parler dans les chaumières. Cette fois Games Workshop s'est attaqué à du lourd : les tueurs nains, une véritable icône depuis des dizaines d'années. Forcément, le résultat mythologico-fantasy-apo-punk n'a pas fait que des heureux. D'ailleurs, les prix non plus... Le souci c'est qu'une part importante des critiques sur les figurines ont pour base le fluff des tueurs du Vieux Monde, ce qui évidemment n'a pas plus de sens que de juger les vieilles figurines de tueurs avec le fluff de Age of Sigmar... La sortie est accompagnée de son Battletome, on commence à avoir l'habitude, et cette fois encore, que des figurines nouvelles.

0be3ced5b71376f8f0a98aea08c15c3009760706c4f9d8cafb4d871e5fb96197

Avant - Après

Pendant ce temps on voit aussi une partie de la gamme chaotique être reconditionnées en socles ronds, avec parfois de bonnes surprises sur les prix :

- les maraudeurs du Chaos passent de 30€ les 16 à 30€ les 20 (-20%)

- les guerriers du Chaos passent de 30€ les 12 à 35€ les 16 (-12.5%)

- les cavaliers maraudeurs passent de 26€ les 5 à 40€ les 10 (-23%)

Et je ne parle pas des "Start Collecting" à 65€ qui représentent entre 20€ et 65€ d'économie.

start-collecting-seraphon start-collecting-skeleton-horde

 

Prix au détail, 113€ et 108€, vendu 65€.

Etc. Mais ça bien sur, vous ne verrez pas les gens en parler sur les forums pendant 150 pages... 

Autre bonne surprise du début d'année : les livres "Grand Alliance". Outre leur titre ridicule quand on est francophone, ces livres sont tout simplement une version imprimée en papier glacé des parchemins de bataille de toutes les unités de chaque alliance, avec un peu de fluff en plus et quelques bataillons. Le tout pour un prix très abordable. Personnellement, c'est là que j'ai plongé : j'ai acheté le tome Chaos à Nantes, c'était la première fois que j'achetais quelque chose dans un magasin GW depuis des années.

warhammer-age-of-sigmar-grand-alliance-death-22844-0-1000x1000

La dernière sortie dont je vais parler, ce sont les Orruks, nouveau nom des orques. Beaucoup, moi compris, préssentaient cette sorties comme un énième reconditionnement des orques noirs / sauvages, il n'en fut rien du tout. Games Workshop a clairement tapé fort ce coup ci avec une floppée de figurines magnifiques et plutôt impressionantes. Certains auront pu rire en disant que ça ressemblait trop à 40K, et ceci et cela, mais je crois vraiment que ces sortie a marqué les esprit. J'ai vu fleurir les nouveaux orques partout sur les réseaux sociaux (certains exhibant leurs achats d'une valeur de plus de 1000€), chez mon revendeur préféré c'est aussi à ce moment que Age of Sigmar a donné un coup de pied pour remonter à la surface. 

Orruks-MawKrusha

 

Le genre de figurine qui fait oublier son prix.

Warchanter

 

Le genre de figurine qui n'y arrive pas...

Alors que nous approchons de l'anniversaire de la sortie du jeu, on comprend bien mieux comment les sorties fonctionnent, GW privilégie les Factions, c'est à dire le niveau en dessous des anciennes armées de Battle (Faction Pestillens, Faction Everchosen, Faction Fireslayers...) et les Grandes Alliances, le niveau au dessus des armées de Battle (Chaos, Ordre, Mort et Destruction). C'est intéressant car le jeu encourage d'abord à jouer plusieurs petits armées basées sur ces factions plutôt qu'une seule grande (de toute façon les règles fonctionnent par synergie de mots clés, ce qui encourage les armées cohérentes), et offre aussi la possibilité de les jouer ensemble si elles font partie de la même Alliance. 

A l'heure où je fini (ENFIN !) cet article, beaucoup d'autres choses sont arrivées, j'en parlerai bien entendu dans un prochain article.

 

29 juin 2016

Décor : point d'eau tropical

Bonjour à toi cher lecteur !

Il y a déjà un petit moment, j'ai affronté mon frère à Kings of War sur une table qui se voulait l'allure d'une jungle. Hélas, je me suis vite rendu compte que je manquait cruellement d'éléments permettant de représenter un tel environnement.

Prenant le triceratops par les cornes, j'ai filé dans une animalerie faire une razzia sur les plantes en plastique et me suis attelé à la confection d'un premier décors tropical digne de ce nom. Après quelques rapides recherches visuelle, j'ai opté pour un décors aquatique et ai complété mes matériaux par un peu de mouses, radicelles et autres graviers, cailloux et écorces. 

20160414_130902

20160415_161112

 

J'en étais déjà très content à ce stade.

Après avoir construit mon point d'eau et l'avoir peint, j'ai pris un vrai plaisir à y ajouter les plantes au fur et à mesure, c'est très facile et on se retrouve tout de suite avec un effet buissonant des plus plaisant.

L'eau par contre posé BEAUCOUP plus de problèmes...

Premier essai : colle PVA. La colle a bien séchée mais elle est tout simplement restée blanche. 

20160415_163041

20160415_163049

20160415_163057

Deuxième essai : résine Crystal, je l'avais trouvée récemment et donc je me suis lancé. Sauf que verser de la résine transparente sur du blanc, ben, ça reste blanc et que la résine est aussi beaucoup plus liquide que la colle. Mon décors n'étant pas hermétiquement clos, la résine s'est répandue partout sur les bords du décors, sur l'établi, enfin partout quoi.

Passablement frustré de ces péripéties, j'ai attendu que tout ça sèche et j'ai tout simplement refloqué le décors par dessus la résine avant de passer au troisième essai.

Cette fois j'y suis allé bien plus mollo sur la quantité de résine et j'ai tenté d'assurer l'étanchéité de la mare avec de la patafix.

Résultat : c'est mieux, la résine a réussi à couler un peu en dehors du décors mais ça reste raisonnable, je peux toujours rebrosser le bord. Par contre la patafix à l'air plus collée que je l'aurai imaginé. 

20160612_153316

 

20160612_153335

 

On distingue bien les zones patafixées, et pour être fixée elle était fixée. 

L'aventure n'est donc pas finie ! Il me reste à travailler la patafix au scalpel pour l'enlever proprement, puis il restera à camoufler les endroits abimés. 

Je ne perds donc pas espoir d'enfin finir ce décor :)

 

EDIT : bon ben depuis je l'ai fini ce machin !

Voilà les photos finales, très mauvaises parce que lumière jaune etc. Et puis aussi, l'eau transparente c'est pas évident à mettre en valeur.

20160625_182022

20160625_182119

20160625_182358

20160625_182457

20160625_182505

 

20160625_182528

20160625_182600

20160625_182633

 

 

Slagash

25 juin 2016

Livre : Sigvald, de Darius Hinks

685440FRSigvald

Bienvenue cher lecteur !

Aujourd'hui parlons lecture, il y a quelques semaine déjà je finissais assez rapidemment le livre de monsieur Hinks "Sigvald", un roman qui parle du serviteur favoris de Slaanesh dans l'univers de Warhammer Battle (Qu'il Repose en Paix).

Et bien ce livre a été une grosse surprise, et dans le bon sens ! Darius Hinks à su éviter les pièges que les Dieux du Chaos lui tendaient, un roman sur un champion du Chaos ça peut vite tourner au "Hack'n Slash" assez bas du front. Il n'en est donc rien dans ce livre.

Je ne vais pas trop m'étendre sur l'histoire pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, mais on suit trois arcs narratifs différents : un capitaine impérial qui s'égare dans le nord, une tribu norse qui cherche à lever une malédiction qui la frappe, et les périgrinations de Sigvald.

Le traitement du personnage principal est d'abord déroutant, très éloigné d'un seigneur du Chaos cruel et sanguinaire, Sigvald apparait vraiement comme un enfant trop gâté qui s'ennuie. Il n'est animé que par quelques vagues intérêts poonctuels et est presque dépérissant, à l'image de son domaine et de sa cour. Très souvent son caractère incroyablement capricieux (et quand je dis capricieux, c'est dans le sens "Comme un enfant qui pique une crise dans un magasin parce que ses parents refusent de lui acheter un jouet") devient réellement comique sans que ça n'altère le ton général du récit. 

Je dois aussi parler de mon personnage préféré, Belus Pül, un démon qui ne s'exprime que de manière à dicter à son scribe démoniaque à pattes d'araignée qui se trimballe une ribambelle de rouleaux et de pinceau ce qu'il pense. Exemple :

"La magnanime divinité est choquée de constater que Sigvald continue de se vautrer dans la bassesse en  cotoyant et en entretenant un être aussi immonde"

Ce démon, encore plus mégalo que Sigvald, est tout bonnement une idée géniale et j'ai pris un grand plaisir à imaginer les scènes où il apparaissait.

Dernier point que j'évoquerai, l'ambiance des Royaume du Chaos est très bien rendue, l'environnement, les actions des personages, la fin même du roman évoque tout à fait la folie inhérente au Chaos. 

Bref, un vrai bon morceau de lecture dans l'univers du Vieux Monde qui change radicalement des livres plus "réalistes" type Les Ailes de la Mort de Dan Abnett ou l'Ambassadeur de McNeil. Ici plus rien n'a de sens, les Dieux font de cruelles plaisanteries, on charge une citadelle de Khorne en pilotant des chars tirés par des aigles blancs qui s'écrasent dans un nuage de plumes, le pied quoi. 

 

Slagash

22 juin 2016

Sortie : Parc Oriental de Maulévrier

Dimanche dernier, monsieur et madame Slagash ont profité d'un après-midi ensoleillé inopiné pour aller faire un tour dans le plus grand parc japonnais d'europe : le parc oriental de Maulévrier.

C'est un parc au destin singulier, créé en 1899 par l'architecte Alexandre MARCEL, il s'inspire des parcs japonnais du XVIème siècle et comprend quelques pièces issues de l'exposition universelle de Paris de 1900 (notamment des répliques de statues et de temples Khmers).

Abandonné pendant soixante ans, il est finalement remarqué par des professeurs d'université horticoles japonnaises et des travaux de restauration commencent.

Aujourd'hui c'est un endroit idéal pour passer un moment de quiétude.

20160619_160737

 

Le château Colbert, détruit pendant les guerres de Vendée et reconstruit au XIXème siècle.

20160619_161029

 

Hélas, la météo pluvieuse des jours précédents a rendu l'eau pour le moins trouble.

20160619_161036

20160619_162228

20160619_163942

 

20160619_164140

20160619_164306

20160619_164335

20160619_164700

Que dire de plus si ce n'est que c'est un endroit que je vous invite à découvrir si vous passez dans le coin, sachez également que le parc ouvre aussi certaines nuits, votre serviteur a d'ailleur prévu d'en profiter dans les prochaines semaines.

 

Slagash

Posté par Slagash à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,