Chaotica Cloaquis

21 mai 2018

Campagne Frostgrave : la chasse aux monstres !

Reprise de la campagne de Frostgrave au club, où notre MJ nous a sorti un scénario édité dans Ravage qui met en scène 2 trolls des neiges et 2 géants du givre portant chacun un trésor. Il faut savoir que selon les critères du jeu, ce sont vraiment des monstres très puissants avec énormément de points de vie et une excellente armure. 

Le scénario est simple, au lieu des six trésors à placer, on n'en place que deux, les autres sont portés par les monstres. Si on en abat un, son trésor peut être récupéré là où il est tombé. Ces trésors valent plus que les trésors normaux car ils rapportent entre 70 et 120 couronnes d'or en plus et donnent un bonus sur le jet de trésor.

Ma bande n'était pas faite pour ce scénario, je me concentre surtout sur la récupération des trésors et sur la fuite, c'est pourquoi j'ai autant de voleurs et de chasseurs à mouvement 7 et que mes sorts comprennent Saut (mouvement gratuit de 10ps), Pieds agiles (+1 en mouvement), Effondrement (pour passer plus rapidement dans les ruines), Secret révélé (pour ajouter un trésor près de ma zone de déploiement) etc.

Donc pour l'occasion, sachant que ça allait être costaud, j'ai rempalcé mes brigands par des chasseurs de trésors plus aptes au corps à corps. Mais je n'ai même pas vérifié les statistiques des monstres, auquel cas j'aurai surement acheté quelques potions aussi...

Bref, commençons !

IMGP1771

Je fais face à l'enchanteur Emmet et ses (entre autres) quatre chasseurs de trésors, boostés aux armes enchantées et aux potions de force, s'ils tapent, ça va faire mal ! J'ai excessivement mal placé mon trésor qui se retrouve plus proche de mon adversaire que de moi, je compense avec celui que je place grâce à secret révélé. 

IMGP1772

 

Les premiers tirs sont complètement inefficaces...

IMGP1773

 

J'arrive à prendre un trésor. 

IMGP1774

 

Cependant, grâce à un grimoire gagné la dernière fois, mon mage et son apprentie ont appris le sort de télékinésie, difficile à lancer 14+ et 16+ (sur 1D20) j'arrive à le faire deux fois de suite à l'aide de mes gants d'invocations et ainsi à ramener un trésor à ma porté !

IMGP1775

IMGP1776

IMGP1777

IMGP1778

IMGP1780

 

IMGP1781

IMGP1782

IMGP1783

IMGP1784

 

Lorsque les monstres s'approchent, je ne fais pas le malin. Ils ont été entammés grâce à une potion explosive de Emmet mais sont encore largement en capacité de m'écrabouiller d'un seul coup. Heureusement un chasseur fait un 20 naturel sur le géant et ne lui laisse quelques points de vie. Je mets alors au point un plan qui implique d'envoyer un voleur contre le géant, espérer qu'il ne se fasse pas tuer et lui envoyer un chasseur de trésor en soutien, ainsi le chasseur aurait un bonus de +2 au combat à 2 contre 1. En fait, le voleur et le géant se sont tués l'un l'autre, chacun faisant un 20 et ils laissèrent le trésor aux bons soins du chasseur de trésors (la vie est bien faite). 

 IMGP1785

Reste le troll à qui j'envoie tous mes tirs possibles et qui finit par mourir, me permettant de faire main basse sur un quatrième trésor et de remporter la partie. Entre temps, mon mage a faillit se faire assassiner par un chasseur de trésor adverse gonflé à bloc et il ne dut son salut qu'au sacrifice d'un chasseur, suivi d'un magnifique 20 naturel d'un autre, sauvant mon mage et assurant son repli. 

La séquence des trésors me verra gagner plus de 300 couronnes, des potions, un grimoire et une arme magique. Côté expérience j'engrange 370 XP (c'est énorme !) , gagne deux niveau et je pense améliorer le sort de télékinésie et apprendre le sort de dissipation. 

 

 


18 mai 2018

Shadow War Inquisimunda : l'Hérétique Xénophile Tropja

L'Archi-Hereticus Techno-Blasphemator sub-Xenophilius MMXCIII, ou plus simplement L'hérétique xénophile Tropja est un Libre Marchand obsédé par la technologie qui s'est fait remarqué par l'Inquisition lorsqu'il a commencé à trop se pencher sur les secrets des Prêtres de Mars. La ligne fut franchie lorsqu'il se rendit coupable de vol de restes de skitarii et de kataphron sur un champs de bataille. Il est depuis soupçonné d'avoir fomenté l'affrontement justement pour lui fournir une telle opportunité. Sa quête effrennée l'a finalement menée à se pencher sur les technologies xenos et plus particulièrement Eldar, race dont il s'est pris de passion et dont il essaye de comprendre les codes et les façons de penser en expérimentant lui-même leur mode de vie. Si la chirurgie lui a permit de transformer ses traits facilement, il lui faut maintenant acquérir l'immortalité afin de changer les paradigmes de pensée de sa race mortelle d'origine. 

Il est depuis longtemps traqué par Foulques Nerrah, et au cours d'un affrontement sur Juntus, l'Inquisiteur pensait l'avoir neutralisé pour de bon en l'atteignant à la cuisse avec une aiguille empoisonnée, mais Tropja préféra littéralement se trancher la partie inférieure du corps pour se débarasser de la toxine et put être évacué par ses hommes de main. Il s'est depuis construit un engin chenillé lui permettant de se mouvoir en puisant dans les technologies de l'Adeptus Mechanicus qu'il avait dérobé. 

IMGP1489

IMGP1490

IMGP1491

IMGP1493

 

***

Pour la création de Tropja, je voulais absolument utiliser cette basse de Kataphron que j'adore, mais j'ai mis un peu de temps à trouver qui engoncer là dedans. C'est une razzia sur des bits stocké chez mes parents qui m'ont permis de réunirs des morceaux de hauts elfes qui donnèrent les premières lignes de son background. 

Les décorations léonines viennent aussi des lions blancs, la main droite et l'ordinateur embarqué viennent des sicarians infiltrators ainsi que la mitraillette d'épaule. Cette dernière est inspirée de l'artbook de John Blanche "Voodoo Forest" où l'on retrouve beaucoup ce principe d'arme d'épaule :

4a34797f499ad4c8c61c9bc0d422a3a1

 

Je ne sais pas encore quelles seront les couleurs utilisées pour le peindre, mais j'ai d'ores et déjà prévu une garde rapprochée lourdement armée sur base de Scions et probablement que j'ajouterai par la suite des mercennaires xenos. 

 

Slagash

07 mai 2018

Shadow War Inquisimunda : Plotos, le chasseur de prime

Bien le bonjour à tous,

ce week end j'ai fini mon chasseur de prime, figurine que j'ai assemblé pour le plaisir sans savoir comment je pourrai l'utiliser avec les règles de Shadow War. Ce sera une sorte de PNJ ou de mercennaire dont il faudra que je créé le profil. Il sera tout à fait utilisable pour Inq28 aussi (j'ai récemment reçu le livre de base de Inquisitor (joie) et j'ai les suppléments en pdf). 

Tout ça pour dire que Plotos est fini, avec son bras tronçonneuse et son énorme flingue/lance grenade. Les photos ne sont pas géniales, mais suffisent à donner une bonne idée du rendu final. J'ai tester le liquide de masquage sur l'armure mais je pense que c'était une surface trop réduite pour avoir un bon rendu. Les crânes sur la cape paraissent ton sur ton mais sont en fait dégradé à partir de vert et donc ressortent plus qu'il ne parait. Enfin je me suis assez amusé à faire de la rouille avec une technique vraiment très rapide qui consiste à mélanger de l'orange vif à tout ce que je peux trouver comme peinture sur ma palette, étaler ce mélange comme un malpropre sur l'endroit voulu et enlever le surplus avec mon doigt pour que la couleur reste dans les creux. Je complète en passant sur les arrêtes avec du Chrome PA. 

IMGP1329

IMGP1330

IMGP1333

IMGP1335

IMGP1337

 

C'est tout pour aujourd'hui, que l'Empereur vous garde !

01 mai 2018

Shadow War Inquisimunda : Les Inquisiteurs ont-ils un dressing ?

Derrière cette question énigmatique se cache une idée toute bête que j'ai eu après avoir converti et peint deux nouvelles figurines pour mon équipe Shadow War.

Tout à commencé suite à une partie de Shadow War au club à trois : chevaliers gris, eldars et Inquisition. Jusque là tout va bien, sauf que je me rend compte très rapidement (lors des phases de tirs en fait) que chacun de mes adversaires possède des armes à tir soutenu de série. En gros ils lancent TOUS 1D3 de tirs. Et ça fait mal, très mal.

Je ne m'étais pas trop posé la question des fulgurant (oui j'aime bien cette vieille dénomination des Storm bolter) auparavant parce que je n'avais pas de bitz sous la main et surtout que je n'avais pas tellement fait attention aux caractéristiques de cette arme. Mais le tir soutenu à force 4 c'est alléchant quand même.

Ni une ni deux, j'ai fouillé longtemps, longtemps, sur le web pour trouver des moyen de convertir des fulgurant pour de nouvelles recrues. 

Et j'ai trouvé cette très belle équipe :

Résultat de recherche d'images pour "shadow war armageddon storm bolter conversion"

Comme vous pouvez le voir, à droite il y a deux conversion à base de lance flamme et de lance grenade de garde impériaux. Et ça, j'ai !

Donc c'est parti, et voilà le résultat :

IMGP0455

IMGP0456

IMGP0458

IMGP0459

IMGP0460

IMGP0461

 

Les plus observateurs d'entre vous auront vu qu'il y a une ressemblance avec deux autres acolytes de l'équipe : Carrel et Luithegarde :

IMGP0441

IMGP0444

Ce n'était pas vraiment voulu, mais je n'ai pas non plus 36 possibilités de corps et je ne voulait pas réutiliser des corps de GI, sauf qu'après coup, mis côte à côte ça me génait un peu.

Jusqu'à ce que j'ai cette idée : "Mais en fait, ce sont les mêmes".

J'avais justé créé de nouvelles versions de Carrel et Luithegarde, qui, après tout, peuvent tout à fait changer de vêtements et d'armes. 

D'un point de vue fluff ça me plait beaucoup, et logiquement en terme de jeu ça implique que si je veux un sniper, je ne pourrais avoir qu'un seul fulgurant. Luithegarde a donc une garde robe discrète pour son rôle de sniper, mais quand il s'agit d'envoyer du bolt dans tous les sens on peut comprendre que la discretion des vêtements ne soit pas la priorité. Quant à Carrel, il peut simplement être équipé de son pistolet laser ou du fulgurant, je considère que les grenades Rad peuvent être portées par les deux versions. 

Et voilà comment j'ai eu, a posteriori, une idée qui me pait beaucoup.

 

Slagash

29 mars 2018

Shadow War Inquisimunda : Enquête à Neon Town

+++ TRANSMISSION EN COURS +++

+++ Indicateur FID - Omega Plus +++

+++ Via Astropathe 8JF5587SS +++

+++ Source - Interrogatrice Savitri  +++

+++ OBJET : Prises de contacts à Neon Town < Dust Fall < Octus  +++

 

Suivant la piste des Skitarii renégats affrontés sur Whilon TSD, je m'étais rendu sur la ruche Octus, plus précisément dans sa sordide vallée de Dust Fall. En effet, les traces de sang analysées par le Magos Biologi Carrel présentaient une décomposition des allèles spécifiques aux technologies de clonage d'un clan de cité ruche "Goliath".

Saisissant l'opportunité d'en apprendre plus sur nos assaillant et sur les soupçons de traffic d'archeotech (et probablement de xenotechs hérétiques), nous nous rendîmes sur la tumeur multicolore accrochée à l'ancien mur de soutènement que les locaux appellent Neon Town. 

Nous avons rapidement identifié le quartier de Mad Maze comme un haut lieu de renseignements potentiels, que ce soit au temple, à la cantine locale ou au bordel. Après une semaine d'immersion, nous avions identifié une demie douzaine de contacts-ressources et quelques bases de données à pirater. 

Visible sur ce photopix : notre point d'entrée et de sortie et les dix sources de renseignement potentielles du quartier. 

Capture2

 

20180321_204858

20180321_204904

20180321_204910

 

La permière personne à être interrogée fut un mercenaire hors-monde. L'interroger s'avère inutile, mais c'est un indic de la milice locale et il donne notre position sitôt qu'il le peut :

20180321_205118

Une patrouille de trois gardes arrive rapidement sur place, il nous faut alors avancer au plus vite alors que je pensais que nous aurions plus de temps devant nous !

20180321_205326

20180321_205353

Le magos biologi va se connecter à un terminal pendant que je vais vers la place accompagné un garde ingelgérien et de frère Combustius. Le reste de l'équipe part en direction du bordel, au nord :

20180321_205754

 

Les civils, craignant la milice, s'en éloignent prestement :

20180321_205804

La deuxième personne-objectif est le videur du bordel, il est interrogé par Sir Moth de Böhr :

20180321_205814

20180321_205837

 

La milice sera bientôt sur nous et nous devons faire vite :

20180321_210132

 

20180321_210428

20180321_210438

 

Notre enquête tourne vite à la catastrophe : le terminal de Carrel est un leurre et le videur est de mèche avec la milice, ils surgissent alors de partout et donnent l'alerte dans tout le quartier ! 

20180321_210627

20180321_210633

L'écuyer Dmysäl est mis à terre mais un milicen est mis hors de combat :

20180321_210948

 

Carrel, surpris, est mis à terre également :

20180321_211936

Pendant ce temps, Combustius s'acharne à faire parler l'apothicaire, mais il se montre muet lui aussi ! Le moine doit filer rapidement mais ramasse en partant un journal local :

20180321_211255

 

Quant à moi, je tombe sur une transaction entre un Squat et un immonde Xenos. L'alien se jette alors sur moi :

 

20180321_211302

20180321_211307

 

A l'entrée du bordel, Moth de Böhr se débarasse facilement du second milicien et son écuyer se remet de sa blessure. L'officier ingelgérien se dirige vers la base de donnée des clients de l'établissement :

20180321_211944

 

J'esquive la vicieuse attaque du xenos et l'éventre en récitant le psaume de Saint Vitrube. Un détail attire mon attention, une datablette d'information que je ramasse :

20180321_211949

 

Alors que la milice arrive à notre rencontre, un Squat passablement ébrèché abat l'un soldat d'un tir bien ajusté ! 

20180321_212021

 

Le Squat en affaire avec le Xenos confirme son hérésie et m'agresse :

20180321_212045

20180321_212146

 

Les patrouilles commencent à arriver au Sud et à l'Ouest :

20180321_212308

20180321_212317

 

La base de donnée cryptée cède, enfin une source de renseignement intéressante en notre possession ! 

20180321_212615

 

Moth de Böhr, son écuyer et l'officier ingelérien s'avancent dans l'atelier d'arme clandestin pour y pirater des données, mais deux miliciens les attendent. Pendant ce temps, plus au Sud, un ingelgérien arrive dans la cantine tenue par un Squat. 

20180321_212627

 

Et immundorum non vivet ! L'hérétique ne survivra pas à ma sainte colère ! 

20180321_212754

 

Sur la place, le Squat saoul qui avait abattu un milicien se fait mettre en pièce, donannt le temps à Combustius d'entrer dans le temple :

20180321_212846

Stupeur ! Moth de Böhr est abattu d'un tir en pleine tête malgré son bouclier !

20180321_212953

 

S'étant relevé de sa blessure, Carrel tire sur le milicien à bout portant, mais se retrouve exposé à la riposte de la patrouille qui vient de débarquer :

20180321_213516

Quant à moi je ne laisse aucune chance au milicien qui me barre le passage :

20180321_213521

 

Avant d'entrer dans le temple, Combustius décide de tourner son fulgurant vers le milicien le plus proche :

20180321_213525

Mais ils continuent d'arriver...

20180321_213837

20180321_213844

20180321_214029

 

Le cantinier Squat est finalement atteint et interrogé mais il est plutôt récalcitrant :

20180321_214035

 

Un chef de la milice débarque sous le nez de Combustius, le gant énergétique n'augure rien de bon :

 

20180321_214522

 

Les ingelgériens parviennent à se frayer un passage vers les derniers objectifs :

20180321_214535

J'arrive in extremis à la rescousse de Combustius :

20180321_214710

 

Et je mets à terre la menace d'un bolt :

20180321_214847

 

Paniquant, les Squat de la cantine ouvrent le feu :

20180321_215030

 

20180321_215230

 

Pendant que son homme rampe, l'officier Ingelgérien carbonise le milicien avec son pistolet à plasma. L'avant dernier objectif est atteint : une datablette louche contenant un message crypté :

 

20180321_215544

 

J'atteins enfin la représentante du culte impérial, mais elle aussi se trouve peu encline à parler, cependant, j'apprends que la maison Orlock pourrait bien tirer les ficelles dans le coin :

20180321_220029

 

Il faut maintenant partir. J'ai deux membres de mon équipe sur le carreau et plusieurs sont affaiblis.

20180321_220034

Carrel fini par succomber à ses blessures et la milice m'attends en force sur la place pendant que les derniers civils s'enfuient :

20180321_220050

Dmysäl élimine le porteur de lance-flammes, Combustius, salement blessé, me donne un tir de couverture :

20180321_220602

 

20180321_220615

 

C'est le chaos, la mêlée s'engage, ma lame chante :

20180321_221005

 

Le carnage s'abbat surtout sur la milice, mais un tir de laser m'atteint :

20180321_221107

 

C'est la course poursuite, otute la milice est sur nos talons, Dmysäl est le premier à rejoindre notre point d'extraction :

20180321_221656

20180321_221955

20180321_221958

Une dernière grenade jetée par l'ennemi a raison de mon porteur de plasma :

20180321_222313

20180321_222319

 

Le reste de l'équipe arrive à sortir, seul Dmysäl est intact, l'Empereur doit veiller sur cet énigmatique personnage, je suis moi même blessée. Mais cela n'importe pas, notre mission est un succès.

+++ +++ +++

Hors jeu 

Des quatre pertes que j'ai à déplorer, 3 nécessitent un jet sur le tableau des blessures sévères :

20180321_223816

 

Le croisé est maintenant frénétique (ça lui va bien !), le 4 donne une rémission complète et le 6 permet à mon acolyte au plasma d'obtenir un avancement ! Je n'ai pas encore décidé lequel il aura (je pense le déterminer aléatoirement).

Les coulisses 

Sur le forum Warmania se tient depuis le début de l'année un "CCCDAP AKA CDR", derrière cet acronyme volontairement alambiqué se cache tout simplement un Choix des Armes doublé d'un concours final ayant pour thème Nécromunda et tout ce qui peut se rattacher à une ambiance de cité ruche. Je participe donc avec mon Inquisition (mais pas avec Foulques Nerrah puisqu'il a été peint avant).

Parmis les participants, certains se sont fédéré autour d'un maître de jeu. Ce dernier nous transmet par message personnel des scénarios narratifs, nous les jouons, postons le résultat et le MJ rebondi dessus pour faire avancer l'histoire.

Voici le scénario que j'ai reçu :

--- --- ---

"Tu fais une map, tu disposes dessus une dizaine d'objos (immobiles comme des terminaux ou mobiles si tu as des peons/gangers par d6 pouces/dé de déviation) et quand tu en choppes un tu tires une carte dans ta pioche que je décris ci-dessous.

Tu rajoutes aussi une demi-douzaine de points d'entrée répartis le long des bords de la map (1 par largeur, 2 dans les longueurs), numérotés. 

 Adonc tes recherches t'ont amenées à forcer la porte qu'un quartier sécurisé de Neon Town pour trouver tes réponses qui semblent y estre.

Ton servo-crâne a identifié les porteurs d'information potentiels, quelques "civils" semblant travailler dans cette zone et sans doute habilités ou des terminaux de banques d'info qui te permettront d'attaquer l'esprit de la machine de la zone.

Tout objo atteint de demande une action (perte d'un tour quelconque) histoire de le faire parler grâce à ton sceau de l'I ou de faire sauter son mdp pour voir ses fichiers.

 Sauf qu'il faut te grouiller un peu, la sécurité commence à arriver. Des binômes de gardes se pointe par tour à partir du tour 3, ils arrivent dans un point d'entrée au pif (1d6 donc) et rapplique vers tes gars les plus proches.

 En pioche : 

6 piques (7, 8, 9, 10, V, D)

6 cœurs (7, 8, 9, 10, V, D)

 

  •  7 de pique :  Rien à tirer de ton objo, il ne démarre pas ou ne sait rien. Ça doit être un Delaque ou un de leurs terminaux.

 

  •   8 de pique : Ton perso perd un tour sur cet objo qui démarre/parle mais n'a pas la moindre info pertinente, à son prochain tour de jeu, il glandouille. Mais tu trouves par terre une feuille de choux (oui, il y a un journal à Neon Town, tu découvres) un peu datée qui cause de l'augmentation du prix de la viande d'araignée et de ses conséquences néfastes pour la cité franche.

 

  •   9 de pique : Tu perds un tour de jeu supplémentaire parce que cet objo est récalcitrant au démarrage ou à la parlotte mais tu arrives à lui faire cracher le morceau : les Orlocks sont très impliqués dans Neon Town, ils sont même le bras armé de la cité franche, en ville comme à l'extérieur de ses frontières... en toute discrétion, bien sûr parce que tout le monde est censé participer.

 

  •  10 de pique : Tu récupères un fichier crypté envoyé depuis la spire d'Octus.

 

  •   V de pique : Les espions de Neon Town semblent suivrent la piste d'une tribu ork qui a réussi à s'infiltrer dans le sous-monde par les mines. Tu as des coordonnées presque à jour de leur dernier point de chute.

 

  •  D de pique : Tu télécharges un dossier crypté des espions de Neon Town. Tu le prends pour le craquer et voir son contenu. Ça te donne trois jokers pour me forcer à te répondre de manière franche (dans la mesure de ce que savent les espions, ils ne sont pas omniscients...) pendant la campagne.

 

  •  7 de coeur : Rien à tirer de ton objo, il ne démarre pas ou ne sait rien. Mais tu trouves par terre une feuille de choux (oui, il y a un journal à Neon Town, tu découvres) un peu datée qui cause de la recrudescence des attaques des caravanes qui approvisionnent la cité franche.

 

  •  8 de coeur : Ton civil est un planton/le terminal est gardé : tu peux remplacer l'objo par un garde. Tu as l'init, il est distrait : il lit la feuille de choux locale (oui, il y a un journal à Neon Town, tu découvres), d'ailleurs, l'édition de ce matin cause d'un ork en gabardine avec un badge très typé qui aurait été vu en ville en train de bouffer des nouilles.

 

  • 9 de coeur : Ton civil est un planton/le terminal est gardé : tu peux remplacer l'objo par un garde.

 

  •  10 de coeur : Ton servo-crâne a les câbles électriques qui se touchent, ça n'est pas un objo mais une patrouille de trois gardes. A toi de les gérer.

 

  •  V de coeur : Ton objo est un officiel de rang de Neon Town avec quatre gardes. Il fuit avec un garde et les trois autres te tombent sur le râble, défend toi. Et à toi de voir si tu as envie d'aller chopper l'officiel pour le faire parler de force : il va ignorer ton sceau mais un peu de torture le fera parler, ça te met en bisbille définitive avec les autorités de Neon Town mais tu peux tirer deux cartes d'objo supplémentaires pour voir ce qu'il sait (ou ne sait pas et qu'un garde supplémentaire te tombe dessus pendant que tu essayes de le faire parler, shit happens)

 

  •  D de coeur : Tu déclenches connement l'alerte. Non seulement tu ne tireras rien de cet objo mais tu le remplaces par deux gardes et c'est maintenant 2 binômes qui vont rabouler par tour.

  

Je rajoute un truc : c'est mieux qu'un de tes mecs sorte par son point d'entrée pour ramener les infos. Histoire de te motiver à faire le tour des objos mais pas trop.. si tu traînes trop et n'arrives pas à sortir, il y aura des conséquences (merci de t'auto-délationner).

Je ne garantis rien pour l'équilibrage, c'est fun mais pas forcément juste. "

--- --- ---

 

J'ai remplacé les cartes classiques par des cartes issues du jeu de tarot de Samuel POUVEREAU (magnifique, je dois toujours faire un article dessus !).

J'ai joué de malchance dès le début : toutes mes premières cartes n'ont fait qu'apparaitre de nouveaux gardes ou de donner l'alerte alors que j'aurai du être tranquille pendant trois tours. 

Je n'avais aucune idée de ce que les cartes me réservaient, le texte associé à chacun était masqué dans un message que je n'ouvrait que lorsque je piochais la carte correspondante, aussi suis-je allé de surprise en surprise ! 

J'ai aussi ajouté plein de civils dans l'espoir qu'il pourrait y avoir des tirs perdus, mais finalement il n'y a pas eu de dégats collatéraux. Leur comportement étais assez simple : ils s'éloignaient toujours des miliciens les plus proches.

Quant aux Squats, j'en ai mis par ci par là en me disant que si ça canardait autour d'eux, ils tireraient sur n'importe qui. Ça a assez bien marché. 

 

Voilà voilà

Une partie solo très amusante, vivement la suite de la campagne

Slagash 

 

 


19 mars 2018

Shadow War Inquisimunda : la peinture !

Chers lecteurs, je profite en ce moment d'une poussée de motivation de peinture qui prend sa source dans la lecture d'un white dwarf. Cela peut vous paraître un peu idiot, mais ce n'est ni les pages des sorties Age of Sigmar ou Warhammer 40K, ni même le Blanchitsu qui m'ont fait office de délic, c'est simplement les quelques pages de présentation d'une armées Iron Warriors. Lire la démarche personnelle du hobbyiste, voir sa motivation et les dizaines de figurines réunies dans son armées m'ont vraiment provoqué un déclic, aussi, j'ai décidé qu'il était temps de mettre fin à une période de relative paresse peintuluresque. Fini les figurines à demi peintes qui traînent des mois, maintenant je fais le boiulot jusqu'au bout !

Les premeirs à bénéficier de ce traitement sont les suivant de mon Inquisiteur Foulques Nerrah, dont voici le défilé :

Sir Moth de Böhr, le croisé

Originaire du monde féodal de Fuman, ce fanatique membre d'un ordre de chevaliers errants a rencontré Foulques Nerrah au cours d'une enquêté menée sur les agissements d'un culte xénophile. Lorsqu'il arriva sur Fuman, il ouïe des rumeurs sur un mystérieux individu masqué qui semblait suivre la même piste. Foulques et Moth unirent leur force et Moth saisit l'opportunité de punir les infidèles en rejoignant la Sainte Inquisition. 

20180311_135638

 

J'ai essayé de donner un effet nacré au masque en mélangeant du blanc et du chrome PA. Pour l'armure j'ai suivi le tutoriel de Ana Polanscak .

20180311_135653

 

Les deux fleurs de lys et le crâne surmontant le symbole de l'Inquisition ont été volontairement atténués pour donner un aspect ancien au bouclier.

20180311_135703

 

La Garde Ingelgerienne 

Depuis la nuit des temps, l'élite de la planète d'origine de Foulques Nerrah, Ingelgerie, est composée de soldats sinistres et anonymes qui ont dédié leur vie à la protection de leur monde. On ne sait pas comment Foulques Nerrah en a recruté, ni combien sont à son service, mais ils constituent la colonne vertébrale de sa suite. 

20180311_135719

Peu de choses à dire ici, la peinture a été assez simple et rapide. J'aimais bien l'idée d'un uniforme rouge et noir et ce petit liseré me satisfait dans sa sobriété. Le rougeoiment du casque permet de lier les figurines aux autres membres de la suite qui en ont tous, et en bonus ça leur donne un aspect inquiétant tout à fait approprié. 

20180311_135730

20180311_135750

20180311_135800

20180311_135818

20180311_135837

20180311_135855

20180311_135909

 

L'écuyer Dmsysäl

Dmysäl est une énigme. Âme damnée de Moth, il semble étrangement lié à ce dernier. Personne ne semble avoir eu le cran de le questionner à ce sujet. Le bruit court que l'Inquisiteur lui même n'en sait pas plus que vous et moi...

20180311_135922(0)

Pour Dmysäl je voulais avoir un look qui tranche avec le reste de la bande, d'où l'emploi du violet et du beige. Je me suis amusé à lui rajouter quelques rabiots pour montrer qu'il transporte tout l'atirail de Moth sur son dos. Le sac à dos vient des Scions de la garde impériale, le bouclier est d'origine skaven et l'os (sans doute une relique) vient des anciennes bannières génériques de Warhammer Battle. 

20180311_135941

20180311_135952

 

Magos Biologi Carrel 

Le Magos biologi Carrel poursuit une quête personnelle, une obsession, trouver l'agent infectieux ultime qui s'attaquerait à toutes les formes de vie Xenos. Dans cette quête folle, il accompagne Foulques Nerrah afin d'augmenter sa base de donner sur le sujet et avoir des cobyes sur lesquels tester ses créations. C'est lui qui fourni les toxines qu'utilisent Foulques et Luithegarde dans leurs armes de tir. 

20180311_140008

Ici j'ai repris le schéma gris-vert que j'avais utilisé sur le manteau de Luithegarde, mais ce fut après deux essais infructueux d'où le côté brossé un peu sale qui en résulte. J'ai ajouté à la conversion de base deux bras mécaniques issus des kataphrons, le bras avec malette vient des Scions et le pistolet d'une grappe eldar noir. Je me suis amusé à rendre un effet de liquide à l'intérieur pour représenter les essais de toxines. 

20180311_140016

20180311_140026

20180311_140039

 

Interrogatrice Savitri 

Élève très douée de Foulques Nerrah, l'interrogatrice Savitri est promise à une belle carrière dans l'Ordo Xenos. Sa promotion au rang d'inquisitrice ne saurait tarder, en attendant elle se voit confier de plus en plus de responsabilités dans les enquêtes de son maître et tisse son propre réseau. Amalathienne, elle sait être moins absolue que Foulques et ajoute une des subtilités parfois bienvenue à l'équipe, sous l'oeil sévère et très attentif de l'inquisiteur monodominant. 

20180311_140056

 

Je n'ai évidemment pas touché à cette figurine, tirée du célèbre dessin de John Blanche, toutefois je l'ai peinte selon mon bon vouloit, à savoir en rendant évident le lien entre elle et Foulques (armure dorée, épée de force rouillée à champs bleu, poignée de bolter violette...). J'ai souffert sur cette figurine achetée d'occasion, malgré le glanzer je n'ai pas évacué entièrement l'ancienne peinture et j'ai cassé la lame en brossant pourtant délicatement avec une brosse à dent. 

Je n'en suis pas mécontent pour autant. 

20180311_140121

 

Reste donc les socles à terminer (ils sont fait et attendent d'être peints) pour avoir une suite inquisitoriale digne de ce nom. Les renforts suivant ne tarderont pas je pense.

Bonne journée à vous !

Slagash

14 mars 2018

Frostgrave : Assaut sur la tour !

Cinquième partie de la campagne Frostgrave du Squig à Lunettes !

Celle-ci m'oppose à l'Enchanteur Emmett et ses arbalétriers et ses golems (entre autres).

Le scénario est celui où il faut aller chercher le trésor en haut d'une tour de trois étages. Cette tour a la particularité de bloquer la magie, aucun sort ne peut y être lancé et aucune figurine dedans ne peut être atteinte par la magie.

Ah oui, aussi, le trésor du haut de la tour compte comme trois trésors. Bien sur j'ai oublié ce détail. Faut dire, je ne lis les scénarios qu'en diagonales, donc c'est ma faute.

20180209_212645

A gauche, un premier groupe composé d'une voleuse, un brigand, un chasseur et mon mage. A droite, mon apprentie est accompagnée de la même façon.

20180209_212653

20180209_212657

 

Je me méfie beaucoup de ce squelette...

20180209_212703

 

En face, les tireurs sont en place.

20180209_213313

 

Et d'un trésor en ma possession.

20180209_213325

 

En face, le chien errant est vite mis hors de combat par les troupes d'Emmett.

20180209_213331

20180209_213337

 

Et paf, le squelette. Il me mettra hors combat mon brigand (gromellegrogne).

 

20180209_214612

20180209_214615

20180209_214625

20180209_215655

20180209_215916

 

Le duo qui m'inquiète : l'apprenti et l'arbalétrier qui menacent mon flanc gauche.

20180209_215925

 

Shagarakthiash à couvert.

20180209_215937

 

Un chasseur de trésor adverse s'en va à la conquête du trésor.

20180209_220656

 

Pour ne pas le laisser partir facilement, je créé un mur qui l'obligera à passer à travers mes troupes. En plus, cela me cache complètement des tireurs adverses, je suis plutôt content de moi.

20180209_220700

 

Le mini golem d'en prend à moi, mais je m'en sortirai.

20180209_222620

 

Le duo inquiétant arrive en ligne de mire de mes troupes. Heureusement je détruit l'arbalète du tireur grâce au sort de décomposition, le rendant inoffensif, tandis que l'apprenti souffre de mes tirs, il me semble même que j'arrive à l'abattre. 

20180209_222627

 

Un bonus d'XP est accordé à chaque mage grimpant un étage de la tour. C'est chose faite. 

20180209_222648

20180209_230258

 

Pendant ce temps, le reste de la bande d'Emmett est en force sur la droite. 

De mémoire la partie se termine très vite (en trois ou quatre tours) à cause de la nuit tombante. Mon adversaire gagne grâce au trésor de la tour qu'il arrive à remporter sur le fil. A ce sujet, je salue le tir de mon chasseur qui à presque éliminé le chasseur de trésor, mais je suis toujours maudit et arrive rarement à faire perdre les 2-3 derniers points de vie de mes victimes. 

L'XP de la partie me permet de passer au niveau 9 et notamment de gagner une arme de cors à corps  donnant +2 en Combat. 

Pendant ce temps, Giempe et Benhur s'affrontaient dans une belle partie du musée vivant :

20180209_230451

20180209_230528

20180209_230636

 

Voilà voilà !

Slagash 

10 mars 2018

Frostgrave : Le Squelette de l'Apocalypse !

Bonjour à tous !

J'ai beaucoup de retard dans mes comptes rendus de la campagne Frostgrave du club, alors voici la quatrième partie jouée, selon le scénario des trésors qui se téléportent. 

J'ai peu de photos, aussi, jélas, ce sera assez vite expédié.

Le principe du scénario est que chacun des trésors se trouve sur un téléporteur : quand on fini son mouvement sur l'un deux, on est téléporté automatiquement sur un autre désogné aléatoirement.

Bonus : si le mage utilise un téléporteur, il gagne de l'expérience supplémentaire.

En face de moi, la bande à Viagra, le guérisseur et Eoseen son apprenti sont accompagnés par une palette assez variées de soldats (chasseur de trésor, arbalétrier etc). 

Mon adversaire se déploie de telle manière à être bien en face du trésor central, le plus dur à prendre.

Je me retrouve assez vite ralenti sur mon flanc gauche à cause d'un ours assez dangereux.

20180112_215313

20180112_215350

 

Vous voyez les deux squelettes en bas à gauche ? Ce sont les hommes (morts) du match !

 

20180112_215400

 

Mes chasseurs en hauteur couvrent un large périmètre et forcent l'ennemi à se mettre à couvert. Hélas, celui là finira avec un carreau entre les deux yeux...

20180112_215409

 

Mon apprentie passera un bon moment à couvert, essayant de protéger le trésor dans son champs de vision, mais se plantera tellement souvent qu'elle est à deux doigts de mourrir de ses propres fiascos à la fin de la partie...

20180112_215416

 

Pour me protéger de l'ours, j'ai dressé un mur car mes troupes son assez faibles (hormis les chasseurs). 

 

20180112_215422

 

L'ours se jettera sur mon brigand et s'en suivra un combat épique : double 20 ! Anihilation mutuelle des combattants, c'est presque la meilleure chose qui pouvait arriver. 

20180112_225224

 

En bas les deux squelettes ne veulent pas mourrir (je rappelle qu'un squelette à Frostgrave, si on le touche, il meurt, il n'a qu'un seul PV là ou tout le monde en à une dizaine). Ils expédieront pas moins de 4 soldats au tapis. QUATRE !

Extrait du compte rendu de Viagra :

"Puis c'est Levotiroks qui affronte un squelette sur le téléporteur du bord de table de Shagaraktiyash. Il résiste, mais malgré le soutien de Ibuprofenn, finit par succomber sous un 20 du squelette. Cette zone est âprement disputée, puisqu'un des sbires de Shagaraktiyash rentre dans la mêlée et Ibuprofenn tombe à son tour. Un second squelette entre dans la danse, le premier squelette est éliminé mais c'est l'acolyte de Shagaraktiyash qui reste sur le carreau. Le trésor n'a toujours pas de propriétaire."

Ailleurs c'est assez confus, les soldats de Viagra font des allez retours entre les téléporteurs et je fais mon possible pour les abattre, mais comme souvent j'échoue à très peu et je les laisse avec quelques points de vie. Viagra lui même est laissé quasi mort avec un seul point de vie restant, mais étant guérisseur, il se remet de coup dur. A un cheveux j'éliminais le mage adverse, j'enrage. 

20180112_225256

 

Non, elle non plus ne survivra pas...

Au final, j'arrive à sortir deux trésors contre trois pour mon adversaire (sur le fil, le dernier étant sorti par Viagra lui même alors que la nuit tombe). 

La partie à été très rude, on compte 10 morts, cinq de chaque côté. Chez moi ce sont en définitif trois morts et deux chez Viagra, heureusement j'ai l'habitude de recruter des éléments facilement remplaçables...

 

 

01 mars 2018

Rapport de bataille Shadow War : Accrochage sur Whilon TSD

+++ TRANSMISSION EN COURS +++

+++ Indicateur FID - Alpha +++

+++ Via Astropath 8F4S88S1 +++

+++ Source - Inquisiteur Foulques Nerrah +++

+++ OBJET : Evenements de Whilon TSD +++

 

Monseigneur,

Cela fait quatre mois standards que mon équipe et moi même enquêtions sur la piste du sujet Tropja sur la planète Kladius  IV. Les contacts noués sur les sites chimico-industriels nous conduisîmes sur les traces d'une secte déviante du Culte de la Machine, usant des infrastructures pour le compte de notre suspect. Je fit appel aux autorités locales pour boucler le site incriminé de Whilon TSD, nous évacuâmes les quelques centaines d'ouvriers présents vers un centre de détention provisoire. Il nous faudra du temps pour mener les interrogatoires à leur terme, mais aucune informations ne doit nous échapper.

A ce sujet, je vous fais la demande officielle d'un tortionnaire Crucio agréé de niveau Obsecra pour la durée des interrogatoires. 

Lorsque nous progression sur le site W-TSD à la recherche d'indices, nous détectâmes ce qui semblait être des membres du corps mystérieux des Skitarii de l'Adeptus Mechanicus. Ordre leur fut donné de se rendre immédiatement à la Sainte Inquisition de Terra, mais nous n'eûmes pour seule réponse qu'un déploiement agressif des sept individus. 

Le servo-crâne 8584G-XX a pu prendre des enregistrements des événements qui ont suivis. 

 

1

 

Le site de W-TSD

2

 

Je progressai sur le flanc gauche, accompagné de mon officier de la garde Ingelgerienne

3

4

 

L'acolyte Luithegarde s'éleva afin de pouvoir couvrir notre progression, mais elle fut mise à terre par un tir ennemi. Par cette agression, les individus s'excluèrent immédiatement du giron de l'Empereur Dieu et il était de notre devoir que de mettre fin à leurs agissements. 

5

 

Sir Moth de Böhr et son écuyer Dmysäl progressèrent au centre de la zone. 

6

7

 

Accompagné d'un garde ingelgerien, le magos biologi Carrel essaya de trouver une position avantageuse sur le flanc droit. 

8

9

10

 

L'ennemi était largement dissimulé. 

11

12

 

Un apperçu des Skitarii renégats : le meneur à gauche et deux tireurs à découvert. 

13

 

Moth de Böhr et Dmysäl se retrouvèrent sous le feu du porteur d'arme lourd ennemi.  Notez qu'ici le servo-crâne a mis en transparence la plate-forme supérieure. 

14

 

Il fut difficile pour mes acolytes d'avoir des lignes de vues claires sur leurs cibles, ils furent obligés de se mettre également à découvert pour essayer de les neutraliser. 

15

16

17

18

 

Luithegarde à terre, il me fallut prendre l'initiative en tirant sur le tireur le plus proche, mais mon pistolet à aiguille se bloqua et devient complètement inutile. Il est à envisager que nos ennemis aient utilisé leur technologie hérétique pour provoquer de tels dysfonctionnements. 

19

 

Me retrouvant directement exposés, j'encaissai néanmoins les tirs en récitant le Psaumes LCIV du Judicium. 

20

21

 

L'officier Ingelgérien abattu promptement un hérétique de son pistolet à plasma et l'ennemi recula, effrayé de nous voir progresser malgré leur tir nourri. 

22

23

 

Après que son écuyer ait été gravement blessé, le croisé fut immobilisé par les tirs combiné des armes exotiques des hérétiques. Cependant il ne fut à aucun moment mis hors de combat et pu même se relever malgré les tirs à bouts portant. L'Empereur protège ! 

24

25

 

Luithegarde à terre, les skitarri maitrisèrent rapidement les points hauts de la zone de combat ce qui leur permis d'accentuer encore la pression son mon équipe. 

26

 

Forcé d'essayer d'appréhender les hérétiques par l'épée, ce n'est pas moi qui ai pu neutraliser le meneur ennemi, mais encore une fois le tir habile de l'Ingelgerien armé du pistolet à plasma, il semble que ce soit la seule arme à notre disposition qui permis de percer la cuirasse de nos adversaires. 

27

28

29

 

C'est lorsque la confrontation frontale allait avoir lieu que les renforts des autorités locales sont arrivées sur la zone après avoir entendu les échanges de tirs. Les skitarii se replièrent alors sans que nous ne puissions les rattraper. 

Monseigneur, je peux vous assurer que toute la lumière sera faite sur les agissements de ce skitarii renégats et sur leurs liens avec notre principal suspect. Nous avons déjà pu recueillir un indice précieux : l'arme d'un de nos ennemis. Nos recherches nous ont permis de remonter sa source à une obscure cité ruche. Je compte envoyer sur place mon l'Interrogatrice Savitri pour en apprendre plus. 

L'Empereur nous garde.

Foulques Nerrah

 

 

21 février 2018

Premiers pas avec le Drawing gum !

Par hasard, dans un magasin d'art où j'avais trouvé deux ans auparavant des figurines à -50%, je suis tombé sur un pot que j'ai immédiatement reconnu :

20180114_001151

 

Du drawing gum, de la gomme à dessin, aussi appelée gomme de masquage. Cette gomme sert à protéger certaines zones lors de la peinture. J'ai tout de suite voulu la tester, et j'avais justement ce qu'il fallait, une petite voiture en plastique peinte toute en couleur rouille. Je n'en ai pas de photo hélas, mais j'ai badigonné pas mal de zones de cette voiture avec la gomme, surtout des zones "exposées" des angles etc. 

La gomme se présente sous la forme d'un liquide très fluide et elle n'est pas franchement facile à répartir, j'ai essayé pas mal de quantités différentes. 

Une fois la gomme sèche, j'ai peint par dessus de multiples couches de blanc dilué, puis des ombrages en shadow grey et une petite fantaisie en rouge. Bien sur, dans de tels cas, un aérographe permettrait un résultat plus uniforme.

20180113_225149

20180113_225204

20180113_225223

Enfin, l'étape que vous attendez tous : la révélation de l'effet !

Pour ce faire j'ai "simplement" frotté la voiture pour enlever la gomme. Une fois partie elle révèle alors la couleur rouille en dessous. Je dis "simplement" avec des guillemets parce qu'il a fallut que je frotte beaucoup et avec une gomme (gomme pour effacer le crayon de bois cette fois !) de manière très énergique. Le résultat m'a plus que plu ! 

 20180114_144538

Ici, j'ai aussi rajouté les coulures, simplement en faisant un petit trait de couleur orange et en le tirant vers le bas avec le doigt.  

20180114_144546

20180114_144555

20180114_144607

20180114_144622