Chaotica Cloaquis

18 novembre 2017

Inquisiteur Foulques Nerrah et son acolyte Luitegarde

Les photos ne sont pas terribles, trop lumineuses, mais comme l'inquisiteur est enfin fini et que son premier acolyte est en bonne voie, j'en profite pour vous les montrer.

 

20171112_161350

20171112_161409

20171112_161419

20171112_161450

20171112_161502

 

Pour l'occasion, voilà une tartine de fluff, bien médiévale comme il faut, puisque je m'inspire largement du personnage historique Foulque le Noir :

 

Né sur Ingelgerie, monde impérial féodal, on sait fort peu de chose sur la jeunesse de Foulques. La chronique de Moracce nous dit seulement qu ' il s'adonna aux exercices militaires, et qu'il fut ensuite envoyé à la cour des gouverneurs planétaires Lotharen et Ouys V. Nous n'insisterons pas là-dessus. 

C ' est en 937M41, à la mort de son père, que Foulques Nerrah, prit possession du comté d'Anjou et des places fortifiées dont son père le comte Grisgoneyle avait hérité ou qu'il avait acquis par les armes, dans la Tropie et le Vidbora. Ces terres étaient belles, les places qui les couvraient étaient fortes pour la plupart; mais Foulques était environné d'ennemis puissants et ambitieux, qui avaient déjà profité de la vieillesse de Grisgoneyle pour entrer sur ses domaines, et qui comptaient bien profiter de l'inexpérience du nouveau comte pour le dépouiller. A la tête de ces ennemis, et le plus redoutable d'entre eux, se montrait Eufl I er , comte d'Opith, en Tropie. Les autres n'étaient guère que ses vassaux ; mais ils avaient une valeur peu commune, ils brillaient de s'agrandir et gardaient un dévouement sans bornes à leur seigneur et maître.L'entrée en possession de Foulques ne lui promettait donc que des troubles, et l'enchevêtrement de quelques-uns de ses domaines avec ceux de ses ennemis, n'était pas fait pour les dissiper. C'était du côté de la Tropie que l'orage devait se former.

C'était Ghtinays qui obsédait surtout le comte d'Opith. Nichée au coeur de la Tropie, entre sa capitale Tahurs et la cité du compte Eulf Ier,Opith, Ghtinays était un affront pour l'unité de la région. Ce fut cette position dont il résolut d'abord de se rendre maître. Landry, son fidèle, et l'un des ennemis les plus ardents des comtes d'Anjou, dont il avait été le vassal, possédait dans Ghtinays même une maison très bien fortifiée. C'était sans doute un de ces plessis que les antiques Yndopéens avaient bâties, et dont les murs renforcés à l'époque des invasions orkes, pouvaient, jusqu'à un certain point, supporter un siège. Landry avait longtemps été contenu par un amis fidèle de Foulques, le Quaestor Sulpyce, mais sa volonté n'y suffisait plus.

Le moment semblait favorable aux ennemis de Foulques, pour entreprendre contre lui et le chasser peut-être de la Tropie. Devant Ghtinays  se réunirent donc les troupes du comte d'Opith. Il les commandait en personne, et autour de lui se montraient Landry, le félon que nous connaissons déjà, Gelduin de Samur, vassal d'Eulf Ier, le plus terrible ennemi des comtes d'Anjou, dont nous aurons occasion de parler bientôt, et nombre d'autres seigneurs puissants.

S'emparer de Ghtinays  et des territoires qui en dépendaient, se porter ensuite sur Lokhres, au Sud, et prendre cette ville avec son astroport, tel était, parait-il, le plan du comte d'Opith. Le Quaestor Sulpyce avait fait prévenir Foulques Nerrah du danger de sa position. Foulques réunit à la hâte tout ce qu'il peut appeler de chevaliers et de gardes. Il arrive devant Ghtinays; mais, soit que Sulpyce ait obtenu un avantage sur l'ennemi après une résistance héroïque, soit que celui-ci en apprenant la marche du comte d'Anjou, ait crû devoir changer ses plans, Foulques ne trouve plus personne avec qui se mesurer. Furieux, il se porte sur Opith, par un mouvement rapide, ravageant sur son passage les terres de ses ennemis, et de là, sans s'arrêter, pointa vers le Nord et la région du Tarei, traversant la Sylva longa qui servait de marche au territoire, tenant peu de compte de la ligne de défense de Marchenoir que Ramh le Tricheur avait bâtie sur la lisière occidentale de cette forêt pour en défendre le passage, il se jette sur la partie découverte du plateau de la Bosse, la traverse et paraît devant la forteresse de Trore XXXVII .

Pourquoi cette marche sur la capitale du Tarei ? Les chroniques ne nous le disent pas et ne le laissent pas comprendre davantage. Suivant la logique des choses militaires, on est forcé d'admettre que l'armée du comte d'Opith avait battu en retraite dans cette direction pour se rallier derrière les murailles d'une forteresse notoirement robuste, et que Foulques la poursuivait. Mais pourquoi cette retraite elle-même, lorsque nous ne voyons pas trace d'un combat sérieux qui ait pu la motiver? C'est peut-être le sentiment de cette singulière situation qui a porté quelques écrivains modernes à admettre qu'Eufl Ier avait d'abord été battu devant Ghtinays, Il n'y a là rien d'impossible, quoique les chroniques ne le disent pas. Toutefois, Opith était plus à portée pour recevoir les débris de l'armée vaincue, et ses défenses ne le cédaient pas à celles de Trore XXXVII.

Il est donc probable qu'en entraînant Foulques Nerrah dans le Tarei, loin de ses forteresses et de ses ravitaillements, Eulf avait la pensée de l'y écraser à son aise et de trancher d'un coup toutes les difficultés. Trore XXXVII est bâti à l'extrémité d'un plateau vaste et uni qui, vers le nord-ouest, dans la partie où se trouve la ville, domine la vallée du Voir. A peu près inattaquable du côté de la plaine, comme toutes les villes situées sur des hauteurs, c ' était par le plateau seulement que Trore XXXVII  pouvait être assiégée. De fortes murailles la défendaient, avec une place forte puissante. C'était là, derrière ces remparts, qu 'Eulf attendait Foulques.

Dès que le comte d'Anjou parut avec son armée, les habitants de la ville, euxmêmes, soutenus par les soldats du comte d'Opith, se préparèrent à une défense énergique, et, après avoir mesuré du haut de leurs murailles le nombre des ennemis, on les vit s'élancer avec les troupes de leur seigneur. Dans une sortie vigoureuse, ils tombèrent comme la foudre sur les Angevins dont ils croyaient, sans doute, avoir facilement raison. Mais les troupes de Foulques Nerrah, repoussant l'attaque avec énergie, refoulent les assaillants dans la ville.

Une nouvelle sortie, plus furieuse, ne produit pas plus d'effet, et, durant tout l'aprèsmidi, les attaques se renouvellent sans cesse, et sans cesse elles sont repoussées. Déjà le jour baisse. Lassés de combattre, les hommes d'Eulf semblent décidés à ne plus quitter leurs remparts. Les Angevins, de leur côté, songent à se retirer pour passer la nuit en sûreté. Ce mouvement de retraite est pris pour une fuite. Les troupes de la ville s'élancent pleines de confiance. Foulques s'en aperçoit, il est serré de près, sa marche va devenir impossible. ll fait alors volte-face, et plaçant ses fidèles en tête, par un mouvement rapide il reprend une vigoureuse offensive. Les troupe du comte d'Opith, surprises par ce retour inattendu, sont saisies de frayeur et songent à la fuite. Les troupes de Foulques les poursuivent en désordre et les rejettent si vivement sous les murs de la ville, que quelques-uns, à peine, peuvent retrouver les portes.

Presque tout est passé par la baïonnette ou mis au bûcher; vingt dignitaires restent entre les mains du vainqueur. Foulques Nerrah passa la nuit sur le champ de bataille jonché de morts. Ne voulant pas donner à son ennemi le temps de se reconnaître après un pareil désastre, trois jours après, il reparaissait devant Ghtinays, attaquait la maison fortifiée de Landry et la serrait de si près, que ceux qui la défendaient, craignant sa vengeance s'ils étaient pris les armes à la main, et n'espérant pas de secours de leur seigneur, se rendirent sous la seule condition de la vie. Foulques prit possession de la forteresse de Landry ; mais ce fut pour la détruire de fond en comble et en arracher même les fondements. Tels furent les premiers faits d'armes par lesquels Foulques Nerrah révéla du même coup son audace, sa prodigieuse activité et son intelligence des choses de la guerre.

Eulf Ier dut se trouver surpris d'avoir à compter avec un tel homme. Aussi resta-t-il quelque temps sans rien entreprendre sur le comte d'Anjou. Mais Foulques sentait fort bien que l'antagonisme naturel existant entre les comtes d'Opith et lui, ramènerait souvent de pareilles luttes. Il fallait que l'une des deux puissances engloutit l'autre; et les comtes d'Opith étaient de beaucoup les plus forts. A défaut d'une ambition que tout peut faire supposer, la nécessité de se conserver prescrivait donc à Foulques Nerrah, des mesures intelligentes et promptes. Pour assurer ses possessions dans la région, il ne vit d'autre moyen que de la conquérir tout entière, et pour y réussir, il résolut de s'emparer successivement des points stratégiques les plus importants, et d'y bâtir des forteresses, capables de favoriser ses approches, autant que de soutenir, au besoin, l'attaque de la ville de Tahurs elle-même, capitale de la région. Ce plan bien arrêté, Foulques ne songea plus qu'à le mettre à exécution par tous les moyens. Nous verrons bientôt comment, sur ces entrefaites, s'offrit à lui l 'occasion de brusquer la fortune. Mais nous devrons auparavant rapporter ici un incident caractéristique, dont les causes cachées, aussi bien que les conséquences, appelleront une sérieuse attention...

---

Je n'ai aucun mérite, c'est tout bonnement un récit de la vie du personnage réel de 1874 que j'arrange à la sauce 40K, et ça m'amuse beaucoup. Je pense développer ça avec quelques cartes d'aileurs, parce que là c'est un peu flou.

Passons à son acolyte :

20171112_161557

20171112_161615

20171112_161641

20171112_161702

Je suis assez vexé que le travail du manteau ne se voit pas, il est sur une base de camouflage allemand, assombrit au rouge, j'en suis assez content tout de même. 

 


15 novembre 2017

Décors : habillage de la cuve pour Shadow War Armageddon

Le plus dur avait été fait, mais j'ai récemment pu finir ma cuve, mon tout premier décors dans l'univers de Warhammer 40000, rien que ça ! Pour ce faire j'ai imprimé une feuille de panneaux indicateurs type industriels sur une feuille autocollante et une feuille d'affiches de propagande impériale, très facilement trouvable sur le net.

Les panneaux ont été collés tel quels et les affiches ont été froissées (voire réduite à l'état de petite boulette de papier) avant d'être collées à la colle à bois.

S'en est suivi un lavis marron et quelques tamponnages sur les panneaux pour les abimer 

20171112_16123020171112_161238

20171112_16124020171112_161247

20171112_161248

 

20171112_161301 20171112_161320 20171112_161330

 

 

Et voilà, rien de compliqué et une allure un peu plus présentable.

 

Slagash

Posté par Slagash à 09:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 novembre 2017

Rapport de bataille Frostgrave : Chronomancien vs Thaumaturge

 Partie jouée en dehors de la campagne du club, avec nos bandes de départ.

 Simple affrontement sans scénario, nous n'avions pas le livre de règle héhé...

 

20171027_212509

Je déploie deux groupes autour de mon mage et de son apprenti, les deux derniers soldats sont au centre. 

20171027_212514

20171027_212521

20171027_212531

20171027_213536

 

Pieds agiles passe sur le voleur qui commence à contourner le batiment sur lequel il y a un trésor. 

 

20171027_213545

 

Saut permet d'envoyer un archer en hauteur, qui pourra,  d'un coup de chance, éliminer l'apprenti adverse à travers la fenêtre du batiment en face de lui !

20171027_213550

20171027_213559

20171027_213904

20171027_220812

 

A ce moment de la partie je contrôle deux trésors (l'un commence à être rappatrié). Au premier plan mon archer et le voleur avec un trésor, ensuite mon apprenti avec un brigand qui se dirige vers un autre trésor pris par l'adversaire. Au fond, je me planque des nombreux tireurs en face, dont le sorcier avec arbalète qui est grimpé sur un bâtiment avec de belles lignes de vue. 

20171027_220822

La photo est mauvaise pour visualiser la situation : j'ai l'initiative et derrière ce bâtiment il y a le mage adverse exposé sans couvert. Je lance "trait osseux" avec succès avec mon mage et blesse sérieusement mon adversaire. Lors la la phase de mon apprenti, je lance aussi trait osseux de l'autre bout de la table (le sort n'a pas de limite de portée), pour ce faire je doit sacrifier 8 points de vie (sur 10 !) mais en faisant passer ce sort, j'arrive à abattre le thaumaturge. Les deux lanceurs de sorts adverses ayant été éliminés, je gagne automatiquement la partie !

Dans le cadre d'une campagne les conséquences auraient pu être désastreuses pour mon adversaires, mais nous n'aurions pas joué de la même façon évidemment. C'était en tout cas une excellente occasion de se rentrer quelques principes important dans le crâne. 

Slagash

Posté par Slagash à 09:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 octobre 2017

Campagne Frostgrave : première partie

 

Première partie officielle de la campagne Frostgrave du Club du Squig à Lunettes, c'est parti !

Je joue un chronomancien, Shagaraktiyash, accompagné de son apprentie Tabni-Ishtar. Depuis que Feldstadt a été redécouverte, ensemble ils ont recruté des mercenaires pour parcourir la cité et assouvir leur soif de savoir.

La partie m'oppose à deux adversaire, Clepsydre, ma rivale chronomancienne jouée par Benhur et Baldric, le cryptomancien de Scorpion. Mon expédition comprends deux brigands, trois voleurs, deux archers et un ranger. 

Je possède les sorts suivants : 

Décomposition, Effondrement , Pieds agiles, Trait osseux, Secret révélé, Mur, Poussée,  et Saut.

Nous jouons avec la plupart des règles du Studio Tomahawk, notamment en ce qui concerne l'expérience, la limitation des achats et reventes après la partie et le temps de partie aléatoire. Le scénario ce soir était le Ver Chasseur, à chaque fois qu'un trésor était pris, le ver avait une chance d'apparaitre à l'emplacement d'un trésor non pris. Je vous divulgâche tout de suite la partie, il n'arrivera jamais.

Déploiement : 

20171020_211442

Les pions rouges sont les trésors, j'en vise donc 3 : celui à l'étage du bâtiment que j'ai récemment monté et les deux dans les batimnts les plus proches de moi (l'un ne se voit pas).

20171020_213711

 

Le tour 1 voit notamment mon mage créer une brèche dans le mur d'en face pour permettre au voleur de s'emparer du trésor au plus vite et sans s'exposer aux tirs adverses. Sur mes deux flancs, les tireurs sont bien présents, notamment du côté droit où ils sont dopés au marteau élémentaire. 

20171020_213719

20171020_213726

20171020_213734

 

L'expédition de Clepsydre envoi un fantassin aux pieds agiles pour récupérer un trésor qui m'intéresse beaucoup...

20171020_215908

 

Mon ranger se hisse au second étage et tire sur la chasseuse de trésor de Scorpion, mais sans effet. Il sera terrassé d'un seul tir d'un tireur du même Scorpion... 100 couronnes d'or bien dépensées...

20171020_215913

 

Le fantassin de Benhur est bientôt rejoint par son mage et un archer. Je n'ai pas envie de trop m'exposer alors je reste à couvert de l'arbre tandis que mon archer tente d'obliger Clepsydre à se mettre à couvert. Nous en sommes au tour deux ou trois, et j'ai tout de suite perdu de vue la tactique d'avoir le mage et l'apprenti à portée de 3ps des soldats pour les activer en même temps...

20171020_215925

 

Heureusement les expéditions adverses se tirent aussi dans les pattes.

20171020_223251

 

De mon côté j'ai sécurisé deux trésors que je m'apprète à faire sortir de la table avec mes deux voleurs. Reste celui à gauche duquel je m'approche à couvert des colonnes et en me protégeant par un mur invoqué. J'ai aussi approché un brigand à droite, près d'un quatrième trésor dont la prise est suicidaire : si j'utilise mes deux actions pour avancer et prendre le trésors, je serai complètement exposé aux tireurs de Scorpion. Même chose pour le trésor de gauche : si je monte je me découvre face au mage et au tireur. C'est donc la situation avant un joli tour de magie...

20171020_223305

20171020_223600

20171020_230356

 

Tada ! 

A gauche, j'ai envoyé mon brigand au corps à corps contre le mage pour le forcer à se protéger avec l'aide de l'archer. Une fois ça fait, j'ai fait grimper mon voleur pour qu'il s'empare du trésor. A droite, le brigand se cache dans la maison et l'apprenti se met à 3ps de lui. On jette l'initiative et Benhur l'obtient, je suis deuxième. Comme prévu il m'attaque mon brigand qui se défend si bien qu'il manque de tuer le mage ! Mlaheureusement l'archer lui règle son compte. A ma phase de mage, je jette Saut avec succès sur mon voleur et le fait revenir de 10ps à couvert de mon côté. Scorpion est occupé à faire se soigner mutuellement son mage et son apprenti. Benhur reprend la main pour la phase de l'apprenti mais celui-ci s'est fait descendre. C'est donc à moi : je lance mon brigand hors de la maison pour mettre la main sur le quatrième trésor puis mon apprenti jette Saut lui aussi et parvient donc à le mettre hors de danger. D'un coup je sécurise deux trésors de plus et me place en position de gagner le scénario !

 

20171020_230400

20171020_230404

Je ne suis plus sur de moi mais je crois que j'abat le mage Clepsydre à la fin (il me semble marquer des points d'xp en tout cas).

La fin de la partie sonne, et il est temps de faire le compte de l'expérience. J'ai surtout lancé de petits sorts, qui ne me rapportent pas tant que ça, mais avec les trésors et la victoire je cumule 200XP. Mon mage gagne donc 2 niveau que j'utilise pour diminuer la valeur de lancement de deux sorts (saut et pieds agiles). 

Côté perte, mon brigand s'en remet très bien mais mon ranger décède.  Les trésors me rapportent 250 couronnes, un parchemin, deux grimoires et une paire de gants d'invocations. Je décide ensuite d'installer mon expédition dans une tour qui me donnera un bonus de 2 pour lancer le sort "secret révélé" qui permet d'obtenir un trésor supplémentaire. 

Je recrute trois chasseurs pour remplacer mes archers et mon ranger et me retrouve près à livrer bataille une nouvelle fois dans la cité magique !

 

Slagash

Posté par Slagash à 09:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 octobre 2017

Merci MicroArt Studio (Thank you MicroArt Studio) !

Le 3 octobre dernier, sur sa page Facebook, MicroArt Studio, vendeur de décors et de figurines annonçait :

On the 3rd of october, on their Facebook page, Microart Studio announced :

"Do you have wargaming club? And need some terrains? Well, then you've got great opportunity, just send us a message or e-mail at cooperation@microartstudio.com with your address and prove of some club activity, pay for shipping and we will send you a package with our terrains that wasn't good enough for selling them."

"Vous avez un club de jeu ? Et besoin de décors ? Et bien vous avez une une belle opportunité, envoyez-nous simplement un message ou un courriel à cooperation@microartstudio.com  avec votre adresse et quelques preuves de votre activité, payez les frais de port et nous vous enverrons un colis avec nos décors qui n'étaient pas assez bon pour être vendus".

Le geste est beau, et l'air de rien j'ai tenté ma chance. 

Le 11 octobre, je reçois ce mail :

After I send an email I received this response :

"Hi, we would like to announce that you're one of the winners of the Free Terrain Giveaway! :)

Please give us the email you use for PayPal transactions and we'll send you payment request for the shipping (around 30-40 euros).

Pozdrawiam / Regards
Michal Rynkiewicz
Micro Art Studio"

Autant vous dire que je n'en ai pas cru ma chance, en discutant un peu par mail, Michal Rynkiewicz m'a indiqué qu'ils avaient reçu plus de 800 demandes et qu'ils avaient procédé à un tirage au sort, une fois exclu les mails du type "salut, envoyez moi des décors !". 

I couldn't believe how lucky I was, after discussing with Michal Rynkiewicz, he told me they received more than 800 mails.

J'ai suivi l'envoi du colis avec beaucoup d'attention, assez excité à l'idée de recevoir 3,5 kilos de décors pour le club du Squig à Lunettes, et mardi dernier, j'ai pu déballer le beau carton et voyez vous même :

This is what I received :

20171026_202341

De quoi largement couvrir une table de jeu non ? Nous qui voulions lancer une campagne Shadow War, on a de quoi faire deux tables d'escarmouche bien dense pour casser les lignes de vues ! 

My club planned to do a Shadow War campaign and we were lacking of scenery. Perfect !

20171026_202359

20171026_202405

 

Voilà les liens des produits reçus :

Here are the link of the received products : 

https://shop.microartstudio.com/fr/pour-infinity/902-containers-4-5900232351640.html

https://shop.microartstudio.com/fr/decors/350-outpost-barracks-3-5900232355266.html

https://shop.microartstudio.com/fr/decors/356-tauceti-vents-3-5900232360024.html

https://shop.microartstudio.com/fr/decors/357-outpost-processing-plant-1-5900232360376.html

https://shop.microartstudio.com/fr/decors/358-hive-tower-1-5900232360291.html

https://shop.microartstudio.com/fr/decors/365-hive-lurkers-2-5900232354313.html

https://shop.microartstudio.com/fr/pour-infinity/367-tech-containers-4-5900232351145.html

https://shop.microartstudio.com/fr/decors/370-outpost-vents-2-5900232354191.html

 

Il était bien entendu précu que les décors envoyés soient des rebuts, voilà quelques exemples, pour vous montrer qu'il n'y a rien d'insurmontable, la plupart des défauts pourront être camouflés en dégats de zone de guerre.

Of course, as planned, the terrains aren't perfect and they couldn't be sold as MicroArt said, but for most of them they can be seen as battle damage

 20171026_202442

 

20171026_202505

 

20171026_202606

20171026_202636

 

Et pour donner une idée de la taille :

And to give you an idea of the size : 

20171026_203216

20171026_203321

 

Encore une fois, un immense merci à Michal et à tout MicroArt Studio, le carton sera déposé vendredi soir au club, j'attend de voir les réactions !

Once again, thank you Michal and all the MicroArt Studio team, the terrains will be given at the club friday evening, as a surprise !

Slagash


17 octobre 2017

Décors : cuve et ruine pour Frostgrave

Au programme aujourd'hui : peinture de la cuve pour Shadow War Armageddon et montage d'une ruine pour Frostgrave.

La cuve a été peinte d'abord en noir et brossée grossièrement en métal sombre. J'ai ajouté un peu de bronze sur les renforts pour varier les tons et me suis laché sur les oxydation, j'adore ça, je l'avoue :

20171015_161404

20171015_161417

20171015_161429

Il restera quelques affiches à coller ainsi que quelques panneaux de signalisation pour lui donne run peu de vie et ça suffira bien à en faire un élément jouable.

Ensuite, lors de la soirée Frostgrave au club, Ben Hur (l'architecte fou) nous a donné à chacun un devoir à faire à la maison : une ruine dont il avait imprimé la texture et découpé le support. Il ne nous restait plus qu'à coller tout àa ensemble.

Simple non ?

Bon, j'ai trouvé le moyen de me vautrer, j'ai mal collé les murs qui auraient du reposer sur la base. De fait, je pers en hauteur et en jouabilité. J'ai honte. Pour me rattraper j'ai ajouté de la neige en bicarbonate de soude :

20171015_161448

20171015_161506

20171015_161518

20171015_161615

20171015_161626

15 octobre 2017

Tarot de Samuel Pouvereau, un dessin exclusif !

Bonjour à toutes et à tous,

 

je vous parlais récemment du projet Ulule made in France artisanal et passionné (tout pour me plaire donc) de sieur Gromuel / Samuel Pouvereau : https://fr.ulule.com/tarot-pouvereau/

Première nouvelle : la campagne est un succès ! Les 3500€ d'objectif de départ sont à présent dépassés et c'est une grande joie ! 

D'autre part, étant le petit chanceux qui a fait dépassé la barre des 2000€ de financement, j'ai eu le droit de choisir un personnage du jeu de tarot pour en avoir un dessin exclusif au format A4.

La semaine dernière, j'ai donc reçu une lettre :

 

20171015_160956

Et le fameux Roi de Coeur, dans tout son vice :

20171015_161010

Merci énormément à Samuel donc, je suis ravi !

La campagne est toujours en cours et vous pouvez donc y participer, surtout que si l'on dépasse les 4000€ il y aura une surprise pour tous les participant alors n'hésitez pas, il n'y a désormais plus aucun risque :)

Slagash

13 octobre 2017

Session décors

J'ai pris le temps récemment de me faire un décors pour Shadow War Armageddon puisque l'on ne pourra lancer la campagne au club que lorsque l'on aura de quoi remplir correctement nos table. Du coup c'est la classique boite de pringles à laquelle j'ai rajouté tout simplement des bandes de carton horizontales et verticales. 

Voici un WIP :

20170923_192252

 

La peinture est à peu près fini, j'attend d'y ajouter quelques détails pour vous la montrer.

Je me suis aussi lancé dans la réalisation d'un arbre de la marque Heki. J'ai de quoi en faire une vingtaine mais je pense que je manquerai de flocage mousse. La boite se compose de 10 squelettes d'arbres en métal ou alors un plastique dur et tordable, de dix bases et d'un sachet de mousse pour faire les feuilles. Les squelettes se présentent comme ça :

20170923_185228

De face, ça va.

20170923_185253

De profil... Mouaiiiiiis....

20170923_185237

 

Du coup, j'ai essayé au maximum de rendre la silhouette en trois dimensions, mais je ne peut pas faire de miracle.

20170923_185245

 

Une fois que c'est fait, on enduit les branches d'une bonne dose de colle et on ajoute le flocage. Faut pas s'y prendre comme un manche parce que sinon il ne sera pas bien fixé et risque de tomber avec le temps.

20170923_193829

 

Voila ce que ça donne.

20170923_193835

De profil c'est encore un peu plat.

20170923_193841

De face, il y a des "trous", mais le rendu reste assez sympa, en tout cas il me satisfait.

L'avantage c'est que ça ne prend pas beaucoup de temps, et l'effet est plus que correct pour le temps passé. Avec une dizaine d'arbres ont doit arriver à quelque chose de sympa, je verrai bien. Par contre je n'ai pas tellement de place pour stocker tout ça, du coup je ne me suis pas lancé dans la réalisation du reste, j'attends de trouver un peu plus de palce (ou de mieux ranger, au choix). 

Je pense aussi que je manquerai de mousse avant de finir tous les arbres, pour ne pas gâcher le reste des silhouette je vais m'essayer à faire des arbres hivernaux, ça pourra toujours servir pour Frostgrave !

 

Slagash

09 octobre 2017

Tournoi SAGA et Warhammer 40K au Squig à Lunettes

Le 24 septembre dernier se tenaient deux tournois organisés par le Squig à Lunettes, le club de figurines Lavallois. Et déjà il y a matière à dire sur le simple fait que ces tournois aient pu avoir lieu.

En effet, au départ il devait y avoir trois tournois :

  •  40K le samedi 23
  •  Saga le dimanche 24
  •  Warmachine le samedi et le dimanche

Vendredi 22 septembre, 16h40, un employé de mairie a la bonne idée de prévenir notre président que, pour raison de grève (loi travail) les salles ne seront pas mises à disposition. 

Il est 16h40, un vendredi. Vous imaginez trouver un local un vendredi en fin d'après midi ? Et bien miracle, nous avons pu obtenir une belle salle dans la commune de Changé mais pour le dimanche uniquement. Il a donc fallut prévenir 36 personnes, dont certaines étaient déjà en route, voire dans leur train, que le tournoi était soit décalé au dimanche, soit annulé...

Bref sur les 50 joueurs (18 de 40K, 18 de Warmachine et 14 de SAGA) nous avons pu en conserver une petite moitié (mention spéciale aux Brestois qui sont quand même venus jouer à Warmachine, nottament en solidarité d'un joueur qui venait de très loin, c'est du très bel esprit !).

Petit point positif : la salle de Changé est très agréable et située au bord de la Mayenne, c'est assez agréable de pouvoir sortir d'une salle de tournoi (et son fumet typique...) pour pouvoir se poser au bord de l'eau.

Ne jouant à aucun des trois jeux, je n'était là que pour donner un coup de main ponctuel, prendre des photos et taper la discute avec le camarade Brauwan (qui  a fait un très bon compte rendu de tournoi ). J'ai notamment donné un peu de temps pour boucher des trous dans nos lots en résine. Car à Laval nous avons la chance d'avoir, en plus d'un fondu de décors, des fondus de sculpture et de tirage résine. Ça donne des tournois où chaque participant repars avec une pièce de décors ou d'objectif fait maison, et franchement la qualité est assez dingue :

La Zone de pillage pour SAGA, ses saucisses, son mouton, ses trésors et ses pommes avec leurs queues !

La zone de pillage SAGA? incroyablement détaillée : même les queues des pommes sont moulées !

20170924_154051

 

Une barricade pour Warmachine, il en existe d'autres versions avec notamment des gabions éventrés.

Et voilà les autres photos du tournoi que j'ai pu (très mal) prendre :

20170924_102708

20170924_103726

20170924_103731

20170924_103737

20170924_103835

20170924_151919

20170924_151931

20170924_151959

20170924_152009

20170924_152022

20170924_154938

20170924_155955

20170924_160023

20170924_162431

20170924_162456

20170924_163040

20170924_171859

20170924_171907

07 octobre 2017

Première partie de Frostgrave (et présentation du jeu)

Il y a deux semaines c'était le tour d'échauffement au club du Squig à Lunettes en vue d'une future campagne, et ça a balancé du sort dans tous les sens ! Cet article est l'occasion d'évoquer un peu les règles pour ceux qui ne les connaissent pas. 

A Frostgrave, une bande est forcément composée autour d'un magicien qui est dénommé en fonction de son domaine de prédilection. Il en existe une dizaine aussi il vous faudra bien étudier tous les sorts pour faire son choix. Votre magicien pourra jeter :

  • 3 sorts de son domaine
  • 1 sort de chacun des 3 domaines affiliés (qui seront lancés avec un malus de 2)
  • 1 sort dans deux domaines neutres (qui seront lancé avec un malus de 4)

J'ai bâti ma bande autour d'un  chronomancien dont voici les sorts : 

  • Crumble, un sort pour se créer des portes ou faire s'effondrer des planchers (Chronomancie)
  • Fleetfeet, donne +2 en mouvement à une figurine pour le reste de la partie (Chronomancie)
  • Timestore, permet de stocker une action pour le tour prochain (Chronomancie)
  • Bonedart, un blast simple à lancer (Nécromancie)
  • Wizardeye, crée un point duquel le magicien peut lancer ses sorts (en restant à l'abri) (Divination)
  • Wall, crée un mur qui bloque les lignes de vue (Elémentaliste)
  • Push, permet de repousser une figurine (Sigiliste)
  • Leap, donne un mouvement gratuit immédiat de 10 pas à une figurine (Invocateur)

Comme vous pouvez le voir, on peut vraiment se créer un lanceur de sort sur mesure ! Mes sorts sont clairement orienté pour foncer le plus vite possible choper les trésors et repartir. 

Pour l'accompagner j'ai 500 couronnes d'or, que j'ai dépensé comme il suit :

Apprenti (200 CO)

L'apprenti est indipensable, il connait les mêmes sorts que son maître mais les lance moins bien. Il apporte un avantage tactique également car lors de son activation il permettra de jouer également d'autres soldats. 

Le reste de la bande se base sur les hauts mouvements :

  • Thug (20 CO) ces bandits n'ont pour eux que leur très bas couts, mais il font une bonne chair à canon ou bouclier humain.
  • Thug (20 CO)
  • Thief (20 CO) les voleurs sont la base de la liste, ils ont un mouvement de 7 très intéressant qui pourra être amélioré à 9 grâce au sort fleetfeet.
  • Thief (20 CO)
  • Thief (20 CO)
  • Arbalétrier (50 CO) Les tireurs de base, j'aurai préféré des archers (même prix) pour pouvoir bouger et tirer (les arbalétriers doivent recharger leurs armes) mais ils font le job et du coup l'arbalète est plus puissante.
  • Arbalétrier (50 CO)
  • Ranger (100 CO) Le ranger est un archer plus polyvalent qui bouge à 7

Pour représenter tout ce petit monde je n'avais sous la main que des créatures fantastiques : skavens, hommes bêtes et nains. 

Voilà la table de jeu :

 

20170929_213951

 

Je rends à Benhur ce qui lui appartient, en effet notre camarade du club est un infatigable de la création dont j'admire particulièrement les décors et ses peintures pour Saga. Ici il nous régale avec une table Frostgrave du plus bel effet magique. 

Vous pouvez voir des photos de sa création ici :

http://studio-tomahawk.forumgratuit.org/t2444-table-frostgrave-pliante

http://studio-tomahawk.forumgratuit.org/t2925-le-retour-de-la-table-givree

20170929_213955

 

La bande de l'élémentaliste de Lucky se déploie tout près, laissant le chronomancien adverse libre sur son flanc...

20170929_214001

20170929_214011

20170929_214020

20170929_221825

 

Un tour de Frostgrave se joue en 3 phases :

 

  • La phase du magicien où vous jouez votre jeteur de sort et potentiellement les soldats proches autour de lui. Chaque figurine peut faire une ou deux actionsm ais dans ce second cas elle doit effectuer au moins un mouvement. Tout le monde joue cette phase les uns après les autres.
  • La phase de l'apprenti se déroule de la même façon.
  • Enfin, la phase des soldats qui n'ont pas été activés par leur proximité avec les jeteurs de sorts.

Lors du premier tour, le magicien de Lucky et un de ses tireurs infligent des blessures à mon brigand le plus proche et ne le laissent qu'avec deux points de vie.

 

Les attaques se déroulent comme il suit :

  • jet d'un D20 par l'attaquant, ajout des éventuels bonus ou malus  (à Frostgrave, les caractéristiques de tir, combat et volonté sont des bonus ou malus, par exemple, le magicien a +2 en combat mais +0 en tir). Ici il a un bonus de -1 car il a bougé.
  •  jet d'un D20 par le défenseur, ici mon brigand se défend avec son bonus d'attaque (+2)
  • si l'attaquant remporte ce jet d'opposition, on prend son résultat, on ajoute éventuellement les bonus d'une arme (une arbalète donne +2 aux dégats) et on enlève l'armure de la cible. La différence est le nombre de points de vie perdu.

Exemple :

  • Tir de magicien avec malus de -1 après mouvement : 16
  • Jet d'attaque du brigand (+2) : 10
  • Le magicien l'emporte, on ajoute +2 à son total grâce à l'arbalète (18) et on soustrait la défense du brigand (10), reste 8, donc le brigand perd 8 PV, il ne lui en reste que 2...

De mon côté j'inflige des blessure au chasseur de trésor sur ma gauche avec mon apprenti et mon magicien donne +2 en mouvement à l'un de mes voleur qui fonce vers le trésor le plus proche.

20170929_221831

Mon tireur réussi à atteindre le léopard du thaumaturge ennemi.

20170929_221839

 

En face, le chronomancien et le thaumaturge se mettent joyeusement sur la tronche.

20170929_223753

20170929_223807

20170929_223810

 

La bande de l'élémentaliste à ma gauche. De gauche à droite : le chasseur de trésor, le chien de guerre, l'apprenti... le reste je n'arrive plus à distinguer. Nénamoins ils sont regroupé car j'ai fait charger mon brigand agonisant sur le magicien pour forcer mon adversaire à mobiliser ses actions pour s'en défaire. 

20170929_223827

20170929_224311

 

BLAM ! L'apprenti rival tombe d'une balle en pleine tête ! Joie, bonheur !

20170929_225119

20170929_225126

20170929_225149

 

Grâce au sort de Poussée, j'ai projeté mon tireur sur une position avantageuse.

20170929_230040

 

La table à la fin de la partie que nous avons du écourter car la soirée touchait à sa fin. Notons toutefois qu'un de mes voleurs s'est fait sauvagement aggressé part un chasseur de trésor de la bande du Thaumaturge et que mal lui en prit parce que j'ai fait un très beau 20 !

Ce fut une partie très agréable bien que courte (mais à 4 dont 3 qui découvrent les règles...). J'ai eu pas mal de réussite sur mes arbalétriers mais je pense quand même les remplacer par des  archers pour gagner en mobilité (les arbalétriers infligent +2 de dégats mais doivent recharger leurs armes). 

Pour le plaisir je vous met d'autres photos de la soirée car le club était particulièrement animé :

20170929_214204

La seconde table de Frostgrave à 3 joueurs. Les bâtiments sont ceux que Benhur a créé pour jouer à Zombicide Black Plague en 3D. Je vous ai dit qu'il était infatigable ?

20170929_214214

Et les trois matchs de la ligue Blood Bowl en cours :

20170929_214157

20170929_214224

20170929_214237

 

Slagash