3abc1612-605ahr595934

 

Bonjour à tous,

est-ce vraiment nécessaire pour moi de faire une critique de ce film ? D'autre le font mieux que moi (et ont le même avis, c'est pratique) et puis comme je vais spoiler plein de choses, j'espère n'être lu que par des gens qui auront vu ce film et qui du coup auront leur propre avis.

Mais l'occasion m'est donnée puisque je me suis un peu lâché sur le blog de l'ami Fbruntz (http://tribuneludique.canalblog.com).

Voilà donc ce que j'en ai pensé :

C'est assez frustrant surtout de se taper 80% de scènes qui n'ont rien à voir avec le bouquin et des copiés collés du SDA (Un pseudo Grima langue de serpent, une guérison du poison par la feuille des rois etc...), tout la débauche d'effets spéciaux et d'elfettes en jupette ne pourra pas cacher le manque cruel de matière de ces deux premiers films. Il est à prévoir que le deuxième sera le plus vide des trois étant donné que c'est un film remplissage. Le beurre a décidemment été trop étalé cette fois et ça se vois. Dommage.

Tout commençais pourtant assez bien : le passage chez Beorn (très court et avec de grosses abeilles en 3D), Mirkwood, les araignées (placez ici une intervention d'elfes inutile), Thranduil, les tonneaux et... ça dérape !

J'attendais beaucoup du passage des tonneaux, j'étais atterré de voir ce qui en a été fait : une attraction Disneyland avec Legolas qui court sur les têtes et Bombur qui se transforme en mécatonneau... Une scène presque aussi aberrante que celle de la fuite de Gobelinville dans le premier. Mettez la musique de tex avery et en avant ! 

C'est à partir de là que tout pars en couilles, on ne rattrape le livre qu'à l'arrivée à la montagne (ou presque), autant vous dire que Bard, sa petite famille, les pseudo intrigues politiques, etc, tout ça c'est de l'invention pure et simple. Je n'évoquerai qu'à peine la pseudo romance Nanoelfique, ridicule à souhait.

Je parlais de Bard, l'acteur est pour moi une erreur de casting. Pas qu'il joue mal (même si son personnage est assez mauvais dans le genre cliché "bon père de famille humble au passé paternel difficile futur héros en devenir mais qui refuse de l'admettre" (ce dernier point fait un peu redite avec Aragorn d'ailleurs)), mais son look le fait beaucoup trop ressembler à... Orlando Bloom ! La preuve :

 Bard-and-Legolas-the-hobbit-33208060-810-540

Comment ça non ? Vous ne me croyez pas ? Essayons ça alors :

599187496 Desolation_-_Bard_the_Bowman

 Il n'y a que moi que ça choque ? Bon certes c'est Orlando dans Pirates des Caraïbes, mais moi ça m'a carrément perturbé.

Donc on passe aussi sur la blessure de Kili ("I took an arrow in the knee !"), la séparation des nains, l'attaque des orcs, etc.

Climax (sans mauvais jeu de mot) du ridicule : cette scène de sexe sous-entendu lors de la guérison de Kili par Tauriel, j'ai halluciné : les regards se croisent, on souffle, ça brille, "Oh ça y est je guéris ! Je guérriiiiiiis !" pourrait-on presque entendre. Non vraiment, l'orgasme interracial par guérison interposé n'a pas sa place dans l'univers de Tolkien. 

Autre moment bien WTFesque : la statue géante en or qui fond. Là je suis resté coi.

Enfin, petit jeu de déduction :

Sachant que Bard est le fils de l'homme qui aurait du tuer Smaug avec les flèches noires, sachant que malgré tout Smaug a bel et bien perdu une écaille, sachant que Bard est un perso trop trop cool, qu'il a des gosses qu'il aime et tout, qu'il est aimé du peuple mais persécuté par le pouvoir, qu'on lui reproche l'échec de son père, qu'il a toujours, Ô miracle, une flèche noire (probablement la dernière du monde), et que Smaug se dirige vers Lacville pour cramer sa petite famille (entre autre), sachant tout ça donc, est-ce que quelqu'un à une petite idée sur la manière dont Smaug va finir ?

J'ai pas parlé des parties avec Gandalf, vous savez, le mec qui est dans le même film mais qui a une histoire complètement parrallèle qui ne se recoupe pas avec le périple des nains. Et pourtant ses apparitions font parties de mes scènes préférées, la découverte du tombeau ouvert de l'un des Neuf, l'ambiance pesante, les ruines, la découverte de Sauron, tout ça est plutôt cool. Par contre j'ai bien vu que je n'étais pas le seul à me poser la question suivante : si Gandalf découvre que Sauron revient 60 ans avant le début du Seigneur des Anneaux, alors pourquoi dans le début de celui-ci il a l'air de ne pas le savoir du tout. Comment se fait-il d'ailleurs que Sauron ne fasse rien en 60 ans ? Il passe tout ce temps à rassembler ses forces ?

[Spoil du prochain film]

 

 

Tout cela sera probablement, j'espère, expliqué dans le troisième film (celui où Smaug meurt de la flèche de Bard et où meurent Kili, Fili et Thorin (j'avais prévenu :P)), dans lequel je place beaucoup d'espoir (peut être trop ?).

 

[Fin du SPOILER]


Bref, autant dire que j'ai trouvé beaucoup de choses à redire, voire même des choses qui m'ont assez fâché. 

Cependant j'ai apprécié ma séance de cinéma : la VO est très belle, Smaug est incroyablement classe, il y a des petites pépites de temps en temps (j'ai beaucoup aimé le passage dans la forêt : les hallu, les araignées qui parlent, Bilbo qui trucide le pauvre petit bébé araigné etc), la scène d'intro est très bonne aussi. Les paysages sont magnifiques, les musiques sont top, Thranduil est très bien dans son rôle de roi isolationniste, et je serai même clément avec Legolas qui, malgré le fait qu'il n'avait rien à faire là et qu'il marche sur des têtes, approfondis énormément son personnage. 

Si je dois résumé ce que j'ai aimé, je dirai tout le début jusqu'aux tonneaux. Ensuite, les passages avec Gandalf, puis la confrontation Bilbo/Smaug.

Ce qui m'a déplu : les tonneaux cartonnesques, le triangle amoureux Tauriel/Kili/Legolas, le passage nain VS Smaug, les copiés collés du SDA.

Ce qui m'a laissé froid toute la partie à Lacville : ses personnages caricaturaux (Bard "le héros qui s'ignore" et ses enfants trop mignons, Grima 2.0, le bourgmestre "KEUUUA ? Ils veulent des élections ?"...), ses entorses au livre (surtout cette séparation qui n'apporte rien) et ses combats (qui n'apportent rien non plus, sauf de rabattre le caquet de Legolas GodMode). Finalement tout ça n'apporte rien et à eu tendance à m'ennuyer.

D'ailleurs en parlant de ça, c'est pas la meilleure idée du monde d'avoir changé de Méchant orc pour ce film, ok l'albinos prend du grade, mais ce Bolg il sort de nul part et reprend exactement le même rôle que son copain dans le film précédent.

J'ai trouvé "La Désolation de Smaug" meilleur que "Le Voyage Inattendu", et j'espère que "Histoire d'un Aller et Retour" (titre qui augure un épilogue de 45min comme dans le Retour du Roi ^^) finira par me combler. Peter Jackson a fait beaucoup de remplissage dans ce deuxième opus, il a normalement de quoi faire un dernier épisode plus consistant. 

Voilà voilà

Allez le voir au cinéma avec vos amis et ensuite allez en parler dans un bar en buvant du vin chaud, pour ça il est très bien :)

Slagash

EDIT : Tout le monde n'a pas le même avis que moi, et heureusement, aussi je vous mets le lien d'une critique avec la quelle je ne suis pas du tout d'accord, et c'est là tout son intérêt ! http://critikagogo.fr/le-hobbit-la-desolation-du-smaug-2013-de-peter-jackson-par-cyril-tuloup/