Et oui ami lecteur ! 

Comme la plupart des figurinistes, j'ai gardé une âme d'enfant (*), et même si j'ai un regard extrêmement critique sur la globalisation des cultures, je ne peux m'empêcher de fondre devant la magie d'un beau film Disney. 

Il s'avère que ma copine est bien plus atteinte que moi. Et comme les vacances arrivaient, et comme cela faisait respectivement 10 et 16 ans que nous n'y étions pas allé, sur un coup de tête nous nous sommes embarqués pour un week end chez l'ami Mickey !

Autant faire les choses bien : deux jours, deux parcs (Disneyland et Walt Disney Studio), une nuit à l'hotel Cheyenne (ambiance far west à la Dead Man's Hand ^^), petit déjeuner et diner compris. 

Le coup de coeur préalable

Je ne pouvais pas commencer sans évoquer ma crainte principale avant de partir : le syndrome zoo. Le syndrome zoo c'est quand on a adoré y aller enfant, mais quand on y retourne plus âgé, notre regard a changé. On voit les infrastructures qui fatiguent, la peinture écaillée, le personnel fatigué, on devine l'envers du décors qui parfois brise l'émerveillement. J'avais donc peur de voir Disneyland sous un oeil plus adulte.

Et bien il n'en a rien été.

Rien n'est laissé au hasard, et tout est fait pour passer le meilleur moment possible. Ni déchets, ni employés grognons, ni personnage costumé tenant sa tête sous le bras, peintûre qui s'écaille... Au contraire : la propreté est exemplaire, les employés sont tous agréables, tout est nickel, c'est impressionnant et ça participe beaucoup à l'ambiance merveilleuse du lieu.

  • L'attraction Star Tour en fin de journée, les employés pourraient être pressés de faire passer les gens, et bien non, au contraire ils discutent et font des blagues.
  • On croise des gens avec des serpillières, mais on ne les voit pas nettoyer, on les voit dessiner le visage de Mickey avec leurs balais !
  • Pluto doit se rendre à un endroit particulier, plutôt (ahah !) que de simplement marcher du point A au point B il s'amuse avec les enfants (et les parents) qu'il croise tout au long du chemin.

Bref, je pense que vous avez saisi le principe.

P1160853

 

A présent je vais tout simplement résumer notre week end avant de revenir plus en détail sur mon top 3 des attractions.

Journée 1

Nous avons pu entrer dans le parc principal assez tôt et donc en profiter à fond toute la journée durant. Tout y est passé : chaque boutique, chaque recoin du château de la Belle aux bois Dormant, le labyrinthe d'Alice en échapant aux coups de hallebarde, puis, coup de chance nous arrivons à enchainer Blanche Neige et Peter Pan pratiquement sans faire la queue. Et bien sûr, les incontournables Mad Hatter's Tea Cup ! Autant le dire tout de suite : c'est vraiment beau ! Les décors sont magnifiques (j'aime particulièrement les maisons moyennâgeuses qui reprennent le style des dessins animés), il y a des parterres de fleurs partout, des points d'eau, beaucoup de végétation du côté de Frontierland et Adventureland, le cadre est idyllique.

IMG_1084

P1160841

Un tour à Adventureland pour nous embarquer dans le wagon du Temple du Péril, et, avant de s'embarquer dans le bateau de Pirate des Caraïbes, une pause déjeuner bien méritée. Nous écûmons ensuite Frontierland : la maison hantée, la balade en bâteau à vapeur (idéal pour la digestion) et le train de la mine, bien plus nerveux que je l'aurai pensé ! 

indiana-jones-vue-temple_min

 

P1160846

 

* siffloter ici le thème d'Indiana Jones * 

* Tin tin-tin tiin tin tintin ! *

P1160848

P1160849

P1160850

La fin de la journée nous verra alterner entre Fantasyland et un Discoveryland qui se vide des visiteurs (dormir dans un hôtel Disneyland permet d'avoir accès à des "heures de magie en plus", donc d'entrer dans le parc plus tôt et d'en sortir plus tard). Nous découvrons l'attraction Buzz l'éclair dans laquelle je fais un score minable de 800pts tandis que ma coéquipière spatiale fait environ 50 fois plus... Star Tour, l'attraction Star Wars du parc, qui a un peu vieillit mais s'en sort encore tellement bien qu'on la fait deux fois de suite ! Côté princesses, passage obligé à "It's a small world" et nous reposons nos pieds maltraités dans la promenade en bâteau du Pays des contes de fées et dans le petit train du cirque. 

n012759_2019may15_le-pays-des-contes-de-fees_16-9

P1160886

P1160887

P1160890

Pfiou ! Sur les rotules je vous dis ! Le temps de retourner à l'hotel, prendre la chambre et nous allons nous rassasier avec entrain dans le BUFFET A VOLONTÉ (oui je ne peux pas me retenir de l'écrire en majuscule, ça me fait trop plaisir). Bon ben là il s'agit de prendre des forces pour le lendemain alors on ne va pas se priver ^^ Nous finissons sur un dodo largement mérité.

Apparté : les parades

Au cours de cette seule journée nous avons eu la chance de tomber par hasard sur 3 parades de tailles croissantes, du petit train du printemps à la grosse parade avec des chars très élaborés. Cette fois encore tout est millimètré et on a l'impression d'assister à une scène de film. Beaucoup de beaux costumes, et encore des détails qui tuent, comme les marraines bonnes fées qui semblent voler par exemple. En plus, ça permet aux gens qui ne font pas la queue pour être pris en photo avec les personnages de pouvoir les voir de près quand même. D'ailleurs, chaque personnage est joué et agit selon une vraie personnalité.

P1160854

P1160857

P1160862

P1160882

 

Donaaaaald ! 

P1160884

P1160898

P1160904

P1160912

P1160927

Évidemment, le grand patron

Magic everywheeeeere !

Journée 2

PETIT DEJUENER A VOLONTÉ !

Ahem. Pardon.

C'est par Autopia que nous avons commencé notre second jour, hélas je n'avais pas mon blouson de cuir pour en profiter et faire un cosplay Red Button's Nation ! 

IMG_1120

 

Mad Max : Autopia !

 

Nous avons aussi découvert le Walt Disney Studio, plus orienté cinéma, effets spéciaux et animation. D'abord Armageddon, Stitch Live et Studio Tram Tour. Là c'est un peu de déception, certaines attractions sont vraiment cheap et le parc n'a pas l'aura merveilleuse de Disneyland, le décors années 50 n'est pas l'idéal pour mettre des plans d'eau et des parterres qui font beaucoup pour le charme du premier parc. C'est aussi là que nous avons notre première grosse file d'attente : une heure environ pour Crush's Coaster, qui par contre m'a énormément plu (beaucoup moins ma copine si j'en croit les hurlements...).

P1160937

P1160939

8067461021_689d6eb12e_z

Et puis surtout, nous finissons la matinée par Ratatouille, et c'est le coup de coeur total ! J'y reviendrai.

IMG_3457

 

Le midi, c'est fish and chips au Toad Hall Restaurant.

A ce moment là on a fait quasiment tout ce que l'on voulait faire. Aussi on prend un peu plus notre temps. Du Walt Disney Studio on ne fera que Art of Disney Animation, le reste des attractions étant plus typées "sensations fortes" ce qui n'est pas la tasse de thé de mon acrophobe de copine quant à moi je préfère refaire certains manèges typiques du parc plutôt que des attractions que l'on peut trouver dans les fêtes forraines classiques.

Je suis moins fan de ce parc pour plusieurs raisons. On y trouve déjà des choses un peu moyennes (Armageddon et Studio Tram Tour) et des copies des manèges de Disneyland (les tapis volants = orbitron et Cars Quatre Roues Rally est une pâle copie des Mad Hatter's Tea Cup). Art of Disney Animation est sympa mais ils ne vont pas au bout de leur concept et ne disent finalement rien sur l'animation. Par contre il y a de bonnes idées comme Stitch Live, très bien fichu pour les enfants, les manèges à sensations ont l'air cool (en tout cas Crush's Coaster est très amusant) et Ratatouille est tout simplement le must du must.

Le reste de la journée se déroule tranquillement entre le pays des contes de fées, le caroussel de Lancelot (oui j'ai 23 ans et je monte sur un cheval de caroussel, et alors ?) et Buzz l'éclair que nous recommençons deux fois sans jamais atteindre les 100000pts hélas. Le temps de faire quelques emplettes, il va bien falloir rentrer, hélas-bis. 

Mon Top 3

Pour terminer cet article, mon trio gagnant des attractions que l'on a faites (par exemple Space Moutain était fermé).

En troisième position The Mad Hatter's Tea Cup 

Disney_6291

Mad_Hatter's_Tea_Cups_Disneyland_Paris

Le secret de ce manège cultisime réside à mon avis dans sa très grande simplicité : on touuuuuuuurne ! Ajoutez à ça que j'adore le design de ce kioske, avec les colonnes, les lampions, c'est vraiment un régal.

En second position : Buzz Lightyear Laser Blast

C'est une attraction particulière puisqu'interractive. Vous vous installez dans un vaisseau spatial à deux places et vous avez un pistolet laser avec lequel il faudra atteindre des cibles dans une dantesque bataille contre l'infâme Zurg ! Plus on touche, plus notre compteur de points augmente. On se prend très vite au jeu et du coup on se retrouve comme ça : 

b00-3525_1465258

 

Ajoutez à ça qu'une manette permet au vaisseau de tourner sur lui même à 360° et on obtient un gros potentiel de fun avec une énorme rejouabilité : on veut toujours améliorer son score et faire mieux que son coéquipier (j'ai perdu 2 fois sur 3...) !

Première place et coup de coeur : Ratatouille, l'aventure complètement toquée de Rémy. 

Disneyland-Paris-Ratatouille2

On embarque sur un rat qui va se faufiler dans le restaurant de Rémy, du coup, les décors sont à l'échelle et on se croit vraiment passant sous meubles et se faufillant entre les jambes ! Il y a beaucoup de raisons qui font de cette attraction mon coup de coeur :

  • Un bon dosage entre dialogues anglais et français, comme ça tout le monde s'y retrouve
  • Une très bonne 3D
  • Un mélange entre grands écrans 3D et décors réels
  • Un chouilla de sensations (même principe que Star Tour)
  • On passe sous le four, c'est chaud. Le bouchon de champagne saute, on est aspergé
  • Les wagons-rats ne sont pas sur des rails et ne suivent pas tous le même circuit, ça donne vraiment l'effet de rats qui courent partout

Enfin, et surtout, l'attraction est réellement liée au film, et ça c'est le top, ça fait la différence. Pour moi, un bon test de qualité d'une attraction ça serait cette phrase, à la sortie : "C'est malin, j'ai envie de revoir le film !" C'est typiquement ce qu'on peut dire à la sortie de Ratatouille, ou de Peter Pan par exemple. Et mine de rien c'est pour ça qu'on va à Disneyland : pour être plongé dans l'univers des dessins animés et des films.

D'ailleur, à ce propos, impossible de trouver le moindre DVD en vente. Apparemment parce que Disneyland est une marque différente des films Disney et vend donc uniquement des produits Disneyland. C'est vraiment très dommage, parce que ça partirait par kilos ! D'ailleurs, message aux vendeurs à la sauvette postés à la sortie : plutôt que d'essayer de vendre des tour Eiffel lumineuses, vendez des DVD, tout partira je vous le garantie ! J'aurai aussi aimé des livres "documentaires" sur Disney par exemple, mais rien à l'horizon non plus. 

Je repars donc avec Star Wars, l'encyclopédie absolue, un titre ronflant mais un beau livre qui retrace l'histoire en prenant en compte l'univers étendu. Une excellente base pour moi qui suis novice en la matière.

9782092540657

En résumé, un week end féérique avec un temps absolument idéal en prime, que demander de plus ?

 

Slagash.

 

Allez encore un coup !

 

 

(*) Sauf les joueurs historiques austères qui s'intéressent moins au jeu qu'aux 50 nuances de vert de l'uniforme de la 158ème troupe prussiènne entre février et mi-avril 1811.