Bonjour chers lecteurs, 

il y a quelques mois déjà, le Vieux Monde disparaissait, au sens propre, sous la plume de Josh Reynolds, auteur du dernier roman de la Fin des Temps, et donc ultime fossoyeur du Monde qui Fut. Or, ce monsieur est disponnible sur une plateforme de questions en ligne : https://ask.fm/JoshMReynolds/

Les gens en ont donc profité pour lui poser énormément de questions sur la fin du Vieux Monde, et le bougre a répondu ! Parfois très sérieusement, parfois de manière humoristique, toujours est-il qu'il que l'ensemble de ses réponses constituent un vrai gros morceau de fluff supplémentaire qui sera apprécié par beaucoup de monde je pense. 

Hélas, tout ça est en anglais. Évidemment.

Heureusement, Thindaraiel, modérateur de la section Warhammer du Warhammer forum, s'est lancé dans la compilation de toutes les infos intéressantes, les a regroupées par thème et les a traduites ! Boulot de dingue qui mérite d'être salué.

Je présenterai ces articles sous forme d'épisodes thématiques qui seront publié tous les dimanche, à 8h pour que vous puissiez avoir votre dose de fluff inédit avec votre café / chocolat chaud au petit matin. J'adjoindrai, si possible, des cartes et des illustrations pour rendre ça plus vivant. Nous commençons aujourd'hui avec l'invasion skaven de la Tilée, de l'Estalie, de l'Arabie et le sort de Sartosa.

Map-Estalia-1

L'Estalie
L'Estalie fut totalement prise par surprise, lorsque les skavens émergèrent des tunnels et des égoûts. Le Grand Inquisiteur de Hojeda avait été assassiné dans les mois précédents l'invasion, sa mort provoqua un grand désordre en Estalie, fournissant aux skavens une opportunité de discorde, et affaiblissant le pays avant qu'ils ne se révèlent. Politiquement fracturées et promptes au conflit, les cités-états ne purent s'allier à temps pour une défense coordonnée. Une par une, les grandes cités combèrent, et les réfugiés s'enfuirent des ports de Bilbali et Magritta, ou à travers les Montagnes Irrana.

Juan Federico périt en défendant la porte de Tagos à Magritta, lorsque les saboteurs skavens firent exploser les murs coté rivière, tuant beaucoup des défenseurs de la cité. Federico et l'Ordre de la Lance Vertueuse tinrent la brêche pendant quelques heures, avant que le poids du nombre et la fatigue ne les submergent. Federico fut le dernier à tomber sous les lames des Vermines de choc. Mais les survivants qui s'enfuirent vers le nord purent rejoindre les forteresses des montagnes Irrana, où la population locale seule parvint à retenir les vermines jusqu'à la fin du monde.

Magritta, bastion du culte de Myrmidia, tint plus longtemps que Bilbali, car les Chevaliers du Soleil combattirent pour sauver autant de citoyens que possible, aidés par la Guilde des Duellistes dirigée par Alonso Diaz de Mirajo et l'énigmatique Lady Khemalla de Copher, une servante de la Reine du Pinacle d'Argent. Floren et Lorenzo trouvèrent la mort en défendant le temple, tout comme Pieter Verstohlen, qui était alors en mission diplomatique en Estalie. Tous furent submergés dans les dernières poches de résistance face à la horde. Alonso Diaz de Mirajo était encore présent lorsque le temple tomba, il fut vu pour la dernière fois combattant côte à côte avec Isabella Giovanna Luccelli, dans l'ombre de la grande statue de Myrmidia, entourés d'une horde de rats. Isabella tomba à la bataille alors que les skavens ravageaient le temple de Myrmidia, en dirigeant l'Ordre de l'Aigle et les Chevaliers du Soleil. Certains disent qu'elle fut possédée par l'esprit de Myrmidia dans ses dernières heures car on raconte qu'alors que les derniers défenseurs tombaient, ils furent rejoints par une femme mystérieuse bardée de bronze et d'or.

Maria de Salvo était présente aussi à Magritta. Elle combattit depuis les toits, pourchassant les chefs skavens et les abattant dès qu'elle les trouvait. Ses efforts permirent à la ville de survivre quelques heures de plus, bien que son destin fut inconnu. Enfin Magritta tomba aux mains des Skavens, alors que les navires pleins de réfugiés embarquaient pour la côte d'Arabie.

Map-Tilea-4

La Tilée
Comme en Estalie, les skavens attaquèrent la Tilée par surprise. Si proches de Skarogne, les cités-états n'avaient aucune chance. Gangrénées par leur rivalité interne, les cités-états furent trop longues à réagir, et ne purent s'unir que lorsqu'il fut trop tard. Les clans skavens, paradoxalement, étaient unifiés depuis le départ, avec de nombreux clans mineurs, comme Skurvy, Carrion et Klaw, qui s'allièrent pour paralyser les cités par en dessous et de l'intérieur. De façon intéressante, aucun des quatre clans majeurs ne participa au sac de la Tilée, bien que certains de ses membres les représentaient dans les hordes plus importantes.

Miragliano tomba la première, en 2522. Elle tomba si vite, en fait, que peu furent au courant que quoi que ce soit arrivait jusqu'à ce que les forces skavens attaquent simultanément Tobaro et Trantio. Les Arbalétriers de Miragliano et les Hommes-Oiseaux de Cattraza étaient présent à Tobaro lorsque les skavens du clan Skurvy émergèrent dans les rues. Si complète était leur surprise que peu des hommes-oideaux purent prendre l'air, et ceux qui le firent furent rapidement abattus par les coureurs d'égouts et les équipes de jezzails. Dadallo lui-même fut vu pour la dernière fois porté en sécurité par Maximilien Damark, capitaine des Arbalétriers de Miragliano, tandis que les arbalétriers se repliaient vers le Temple de Morr.

Une semaine après la chute de Trantio, ce fut le tour de Pavona et Remas d'être attaqués. Les Vengeurs de Vespero furent vus pour la dernière fois à Pavona, dans une course-poursuite sanglante contre des coureurs d'égouts. Lucrezzia Belladona périt durant le sac de sa ville. Certains disent qu'elle se suicida d'un stylet empoisonné plutôt que d'être capturée par les skavens. D'autres croient qu'elle fut tuée lorsque le palais ducal fut assiégé.

Alors que Remas tombait, les survivants se dirigeaient déjà au sud, vers la mer. Plusieurs des cités-états restantes mirent de côté leurs différences pour constituer une grande force armée dans un effort pour repousser les skavens alors qu'ils traversaient la Plaine de Luccini. C'est là que Lorenzo Lupo périt, combattant aux côtés de son rival Leopold di Lucci. Il est dit qu'il mourut en riant, tandis qu'il se frayait un chemin à travers une phalanges de Vermines de Choc à la tête des survivants de la Compagnie Léopard, portant le corps de Léopold sur ses propres épaules.
La légion de Pirazzo tint aussi son dernier combat sur la Plaine de Luccini, aux côtés de la Compagnie Léopard de Léopold et de la Garde Républicaine de Ricco, de Mydas le Cupide, et des survivants de Remas, Verezzo et Luccini. L'immense phalange de piquiers et d'arbalétriers retint la horde skaven pendant presque trois jours, avant que les derniers d'entre-eux furent submergés. Les rares qui purent s'enfuir rejoignirent la colonne de réfugiés.
La Bataille de la Plaine de Luccini fut la défaite finale pour les cités de Tilée, bien que la puissance de pas moins de trois clans mineurs, incluant le Clan Gritus, fut par la suite décimée dans l'affrontement.

Les réfugiés, les mercenaires et les survivants s'enfuirent vers la Principauté Pirate de Sartosa, dans un vain effort pour fuir la horde grouillante. Rodrigo Delmonte et la Compagnie d'Alcatani, comme beaucoup d'autres mercenaires, avaient été pris par surprise lorsque les skavens avaient soudainement emergé de leur empire souterrain. Mais à l'inverse d'autres compagnies qui soit combattirent pour les Princes de Tilée, soit s'enfuirent vers des cieux plus cléments, la Compagnie d'Alcatani tenta de sauver le plus de gens du commun possibles. La Compagnie et quelques autres mercenaires dont Asarnil le Maître des Dragons qui les rejoignit en route, tentèrent de se frayer un chemin à travers les montagnes et la côte, dirigeant la colonne toujours croissante de réfugiés. Sur leur chemin, ils combattirent pour libérer les malheureux capturés par les skavens. Ils parvinrent à atteindre Sartosa, poursuivis par les Skavens. C'est au cours de cette retraite que Mydas le Cupide périt. Son or, toutefois, permit au Sheikh Yadosh de payer le voyage jusqu'à Sartosa.

Map-Pirate-Isle-of-Sartosa-2

Sartosa
Giacchino de Falco tenta de voler un navire rapide dèq ue la rumeur de l'invasion skavens atteignit Sartosa, avec l'intention de s'enfuir sans demander son reste. Malheureusement, son plan fut compromis par des coureurs d'égouts, qui avaient pour tâche de saboter les navires au port. De Falco lança l'alarme, donnant aux Sartosiens du temps pour sauver la plupart de leurs navires. Il fut vu pour la dernière fois dansant une gavotte à bord sur le pont d'un navire en flamme, entouré par des guerriers des clans.

A Sartosa, la Compagnie Alcatani tint sa position jusqu'au bout, soutenie par la Brigade de Braganza et les Canons Tractés de Bronzino. Asarnil et son dragon Croc-de-Mort combattirent contre la vermine, et furent parmi les dernier à tomber, après qu'un bataillon de Stormfiends abattit le grand dragon d'une rafale. Même dans la mort, le dragon se défit de ses assassins, les écrasants sous sa grande carcasse. Asarnil trouva enfin la rédemption dans ces jours tragiques, ou mourut comme il vécut, arrogant jusqu'à la fin. On le vit pour la dernière fois brandissant sa lance brisée contre une marée de vermine affamée...

Krusher périt aussi dans la bataille du port de Sartosa, face au rat-ogre mutant nommé Spitebelly, sur les marches du Temple de Mannan. Doc Exmelin fut vu pour la dernière fois penché sur le corps de Krusher, sur les marches du Temple, alors que les skavens montaient les marches.

Fleur et Estalla apparurent pour la dernière fois prenant part au combat de rue qui tint les forces skavens occupées pendant le plus gros de la bataille de Sartosa. Les deux femmes ainsi que Mr Bill, se taillaient un chemin vers le port quand l'arsenal de Sartosa explosa, remplissant les rues de flammes et de fumée. Leur destin final est inconnu. Long Drong et ses tueurs étaient à coté de l'arsenal et furent consumés par l'explosion qui le détruisit.

Les skavens envahirent l'île finalement. Alors que le grand port brulait, et que les Chiens de Guerre occupaient l'ennemi, la Princesse Pirate et sa flotte, transportant les derniers survivants de Tilée, prirent la mer, en quête d'un port plus sûr... Aranesa Salspite parvint à sortir en mer, au sein de la flotte de la Princesse Pirate. Le Swordfysh dut affronter deux merwyrms mutés par le clan Moulder pour aller vers l'ouest, avec une soute pleine d'or et de réfugiés. L'Arabie était juste de l'autre côté de la mer.

Map-Araby-4

L'Arabie
Mais l'Arabie subissait le même sort que la Tilée et l'Estalie, car elle était envahie elle aussi par les Skavens. Cela leur prit juste un peu plus de temps, ce qui donna à l'Empire et la Bretonnie quelques mois supplémentaires sans invasion Skaven. Mais les caliphats étaient trop isolés pour pouvoir, au final, offrir une résistance concentrée. Les tribus du désert parvinrent à survivre sans grande difficulté, mais les cités tombèrent les unes après les autres, tandis que les skavens voyageaient à travers le réseau de canaux vers les citernes urbaines pour les empoisonner ou émerger des puits et des fontaines armées jusqu'aux dents.

A Copher, le Mage d'Or prit la mer dès que les skavens remplirent les rues de la ville. Malheureusement, ce ne fut pas assez tôt, car les coureurs d'éfouts fouillaient déjà son navire à la recherche de ses trois urnes mystiques. Ce qu'il advint ensuite est inconnu, car le navire et tous ses occupants, furent consumés par une tempête magique qui emporta les restes incandescents du navire au delà des nuages, dont ils ne redescendirent jamais. Le Prince des Voleurs était aussi à Copher lorsque les skavens sortirent des anciennes canalisations. Lui et sa guilde pourchassèrent les skavens dans les qanats et sous les rues, et ils disparurent ainsi. Quand à Malik, il mourut seul et ignoré de tous pendant le carnage, après avoir tué dix des treize assassins envoyés le tuer. Il mourut sous les lames jumelles du Maître Assassin lui-même, après un duel brutal sur les toits de la ville.

A Martek, Jasmine dirigea son peuple à la bataille contre les skavens, où ses capacités furent à la hauteur de la tâche de repousser l'envahisseur. Malheureusement, elle fut occise par des assassins skavens tandis qu'elle pourchassait une bande de vermines de choc en fuite.

Gilead et Fithvael étaient dans la cité de Lashiek lorsque les skavens émergèrent des qanats. Tandis que la Cité Corsaire tombait, les deux elfes combattirent pour assembler les humains en une vraie défense, mais ils furent forcés d'abandonner la cité. Avec Sinba'ahd, Al Muktar et ses Chiens du Désert, Gilead et Fithvael menèrent autant de survivants qu'ils purent dans la sécurité relative du désert. Pas un seul skaven qui les poursuivit ne revint pour dire où ils étaient allés.

Les skavens victorieux
Ainsi les skavens avaient conquis tous les royaumes humains au sud du Vieux Monde. Les Principautés Frontalières n'offrirent aucune résistance, étant plus désorganisées encore que les cités-états d'Estalie ou de Tilée ou que les califats d'Arabie. Les mains libres après avoir éliminé toute opposition, leurs geôles pleines d'esclaves fraîchement capturés, les skavens purent concentrer leur puissance sur la véritable guerre qui commençait dans l'Empire souterrain, contre leurs ennemis jurés les Nains.

 

-----

Je dois dire que je trouve ces résumés absolument passionnants, et ces lignes enflamment mon imagination. Malgré ma connaissance du monde de Warhammer, la quasi-totalité des noms propres m'est inconnue, Reynolds ne les a pas inventés puisqu'il n'a fait que répondre aux questions des internautes, du coup je me pose vraiment la question de savoir d'où ils viennent (sûrement la littérature anglaise jamais distribuée en France hélas).

Envie de jouer ces événements sur vos tables de jeux ?

Livre d'armée Arabie (anglais)

Livre d'armée Estalie (anglais)

Livre d'armée Pirates de Sartosa (anglais)

 

A bientôt pour l'épisode 2, un gros morceau se passant dans l'est...

 

Slagash