Et voici le mois d'octobre qui commence, et avec lui son cortège d'éternuements, de vents piquants, d'arbres qui se déplument, de soupes amoureusement préparées avec les légumes du marché, et bien, d'orques sanguinaires et belliqueux !

Chez nos amis anglo-saxons, il est de coutume de célébrer le mois d'octobre en peignant toutes sortes de peaux vertes, et cette année je peux enfin célébrer Orctober comme il se doit.

adrian_smith_orc_boyz

La première étape est d'avoir des peaux vertes à peindre, cela va de soi. Si j'ai un stock de gobelins et d'orques classiques qui m'attend sagement, je ne l'avais pas sous la main le week end dernier. J'ai donc honteusement fait un auto-caprice et acheté une boîte d'orques noirs, nouvellement renommés "Ardboyz" pour l'Age de Sigmar. 

J'adore tout simplement ces figurines, et je me retenais d'en acheter depuis longtemps, c'est désormais chose faîte !

99120209033_Ardboyz01

 

Le nouveau schéma de couleur "officiel", après un peu d'attention aux couleurs, je l'adore. 

Malgré mon adhésion inopinée pour les couleurs choisies par Games Workshop pour peindre la faction des "Mâchoires d'fer", j'ai décidé d'opter pour un schéma très classique et "réaliste" à base de métal brut et sale et de carreaux blancs et noirs.

Voici une flopée de photos, évidemment aucune d'entre elles ne s'approche de la réalité...

20161002_183221

20161002_183240

20161002_183248

20161002_183301

20161002_183310

20161002_183315

20161002_183321

20161002_183331

 

Les parties les plus avancées sont évidemment l'armure et la peau, reste encore pas mal de travail mais je suis plutôt satisfait du résultat actuel. 

20161002_183343

 

J'ai également commencé deux acolytes pour mon premier orque.

20161002_183355

20161002_183435

Un trio bien subtil. 

Les figurines se montent toutes seules, c'est un vrai bonheur, et la peinture est plutôt aisée aussi, 80% d'armure, un peu de peaux et de cuirs et la figurine est quasiment finie. J'espère pouvoir vous montrer mes avancés très bientôt !

 

Voilà voilà

Slagash