Par hasard, dans un magasin d'art où j'avais trouvé deux ans auparavant des figurines à -50%, je suis tombé sur un pot que j'ai immédiatement reconnu :

20180114_001151

 

Du drawing gum, de la gomme à dessin, aussi appelée gomme de masquage. Cette gomme sert à protéger certaines zones lors de la peinture. J'ai tout de suite voulu la tester, et j'avais justement ce qu'il fallait, une petite voiture en plastique peinte toute en couleur rouille. Je n'en ai pas de photo hélas, mais j'ai badigonné pas mal de zones de cette voiture avec la gomme, surtout des zones "exposées" des angles etc. 

La gomme se présente sous la forme d'un liquide très fluide et elle n'est pas franchement facile à répartir, j'ai essayé pas mal de quantités différentes. 

Une fois la gomme sèche, j'ai peint par dessus de multiples couches de blanc dilué, puis des ombrages en shadow grey et une petite fantaisie en rouge. Bien sur, dans de tels cas, un aérographe permettrait un résultat plus uniforme.

20180113_225149

20180113_225204

20180113_225223

Enfin, l'étape que vous attendez tous : la révélation de l'effet !

Pour ce faire j'ai "simplement" frotté la voiture pour enlever la gomme. Une fois partie elle révèle alors la couleur rouille en dessous. Je dis "simplement" avec des guillemets parce qu'il a fallut que je frotte beaucoup et avec une gomme (gomme pour effacer le crayon de bois cette fois !) de manière très énergique. Le résultat m'a plus que plu ! 

 20180114_144538

Ici, j'ai aussi rajouté les coulures, simplement en faisant un petit trait de couleur orange et en le tirant vers le bas avec le doigt.  

20180114_144546

20180114_144555

20180114_144607

20180114_144622